Bilan Avril 2016

Salut à tous ! Voici le 1er bilan complet depuis un long moment alors enjoy !

Alors déjà, dès le 1er avril, comme pour marquer le coup et faire une blague, j’ai vécu mon 1er tremblement de terre au Japon ! J’étais au boulot sur Nara à ce moment-là et le tremblement venait de la région de Wakayama donc je l’ai pas trop ressenti. Mais c’était quand même impressionnant car on était en pleine réunion et TOUS les téléphones, même le mien, se sont mis à sonner en même temps. Tout le monde a reçu cette alerte tremblement de terre et on a tous checké en même temps pour voir quelle zone allait être touché. Puis pendant genre 20 secs, il s’est rien passé.  On a tous attendu en silence qu’il se passe quelque chose et puis d’un coup, le bâtiment tout entier s’est mis à bouger tout seul, doucement d’avant en arrière comme si on était sur un bateau. Comme on était au 5ème, ça a fait un peu flipper d’y penser quand même, mais il y a rien eu de grave. Au bout d’une minute, ça s’est arrêté et tout le monde a continué le meeting comme si de rien n’était. Respect le Japon pour la prévention et pour construire des bâtiments en caoutchouc ! C’était mon premier vrai tremblement de terre donc bizarrement j’étais un peu content que ça me soit arrivé.

Il y a eu aussi plusieurs tremblements de terre à Kumamoto à la mi-mois comme vous avez sûrement dû l’entendre aux infos et là il y a eu des morts par contre. J’y avais passé une semaine l’été dernier et c’était vraiment sympa. Le château que j’avais pris en photo a été en partie détruit et ça m’a fait bizarre de voir ça. De comparer mes photos avec les ruines qu’on voyait aux infos… Ce genre d’évènements rappelle assez brutalement que même si au final, il y a très peu de gros tremblements de terre ici, ça peut quand même arriver n’importe quand, n’importe où.

J’ai commencé mon taf dans ma nouvelle boite et tout se passe bien pour le moment. Des gosses mignons à qui je tente sans succès d’enseigner l’anglais, plein de bave partout et des collègues japonais dont l’anglais est véritablement plus nul que celui de mes élèves de 2 ans.

J’ai pu assister à quelques meetings typiquement japonais quand j’ai commencé à bosser dans ma nouvelle école. Ils avaient lieu dans la maison-mère à Nara où j’étais formé avant d’être muté dans mon école fixe sur Osaka. Et c’est assez hallucinant… Voilà comment ça se passe à chaque fois :

On entre tous en chaussette dans une pièce avec des tatamis. Tout le monde se met en cercle (on est environ 20 pers) et une personne lit une petite partie du manuel de l’entreprise à haute voix comme un messager médiéval qui arrive dans un village de bouseux. Moi et les autres bouseux pendant ce temps, on doit tenir le manuel bien droit devant nous et à deux mains. Je vous raconte pas comment c’est tuant pour les bras… Puis tout le monde récite les 10 commandements de l’école, qu’ils ont tous appris par cœur bien sûr et à la fin il faut crier : « Number one, number one! » avec le poing en l’air.

Le truc bien zarb après ça, c’est qu’il y a encore un petit exercice à faire tous ensemble sensé aider à la concentration ou à dé-stresser par exemple. Alors on a eu droit à une minute de silence les yeux fermés, tous droits comme des i ou encore une minute de rire forcé… C’est très bizarre de faire semblant de rire devant tout 20 personnes même si tout le monde joue le jeu. Ça fait un peu Corée du Nord tout ça.

1459765587351
Mon discours de présentation en japonais devant tout le personnel de la boite !

Un matin pendant un meeting, le boss de la boite a même expliqué pendant une bonne minute comment positionner correctement les mains le long du corps pour obtenir une position parfaitement présentable…

Vers la mi-mois, il a plu à torrent un jour en plein pendant Hanami et forcément les cerisiers en fleur ont pris cher. À la fin de la journée, les arbres étaient à poils et il y avait des torrents de vomi roses partout. C’est con parce que ça dure que 2 semaines déjà… D’ailleurs, c’est à ce moment là que tous les touristes débarquent au Japon. Dire que la plupart font 6000kms en avion juste pour voir des fleurs à la con… Pendant 2 semaines, le métro était envahi de gros gaijins paumés avec des gros sacs à dos qui cherchaient leur chemin. Bizarrement, je me suis senti plutôt japonais pour le coup et ça m’a gavé de les voir.

Cette année, j’ai quand même réussi à faire un bon gros Hanami avec des potes parce que c’est quand même cool de pique-niquer et de boire dans les parcs au début du printemps. On a commencé en milieu d’aprem et ça c’est terminé en beuverie le long de la rivière le soir puis dans un bar jusqu’à 2h du mat et c’était un dimanche. Inutile de dire que j’ai souffert comme un polonais au boulot le lendemain…

ok
Que des vainqueurs !

Sinon pour en revenir au taf,  le nouveau boulot est bien cool quand même. J’ai la tête qui a failli exploser au début avec tout ce que j’ai du apprendre et retenir ! Il y a trop de matériel pour les gosses Même les gamins de 1 an ont des manuels scolaires ! C’est des fous ces japonais !

Plus généralement sur le travail, avril ça a été le début d’un nouveau job et mars ça a été le rush de partout : Au total j’ai bossé pour 3 écoles ce mois-là ! Je me suis cassé de mon ancienne école au début du mois car ils m’avaient saoulé et j’ai commencé avec le nouveau job 2-3 jours après. J’avais déjà recherché du taf dès février et j’avais déjà eu l’entretien d’embauche donc le timing était parfait. Puis comme c’était un part-time, j’ai cherché un autre part-time pour bosser le matin. Puis une autre école m’a proposé un full-time, j’ai passé l’entretien quand même et j’ai été pris. Donc j’ai commencé la formation pour cette nouvelle école en Mars aussi et j’ai dis à l’actuel boulot que je venais de commencer que je pouvais plus bosser pour eux. Le truc c’est que pour que ma démission (après même pas deux semaines) passe bien et éviter de quitter l’école comme un sauvage du jour au lendemain, j’ai lancé un « Mais si vous avez besoin de moi, j’ai encore mes samedis de libre ! ». Et ils m’ont pris au pied de la lettre ces félons… Du coup en Avril, j’ai bossé 6 jours sur 7, 24 jours sur 30, pour deux boites, comme un bon gros salaryman japonais… J’ai appris un nouveau mot du coup : 過労死 karôshi qui signifie mort par excès de travail. J’ai l’intuition que ça va me servir pour plus tard…

À la mi-mois, il y a une assistante qui a démissioné sinon. Un des gosses en a mordu un autre (normal c’est une crèche), mais ça a créé un gros scandale avec les parents et du coup elle s’est démissionée. Les 2 familles étaient à deux doigts de retirer leurs gosses de l’école juste pour ça. Il y a eu des meetings avec les parents et entre employés de l’école pendant une semaine… Je trouve que les japonais prennent vraiment trop au sérieux des sujets futiles…

Maintenant, il y a la Golden Week qui arrive et je vais retourner sur Tokyo normalement avec un pote et encore sur Kyoto et Nara peut-être et aussi Wakayama que j’ai jamais eu l’occasion de visiter encore ! Je vais en profiter pour décompresser à mort et faire la teuf ! Vu que ça a déjà commencé les derniers jours d’Avril la Golden Week, j’ai pas perdu de temps,

DSC07024
Prendre la pose avec un Allemand mort : Check !

Allez j’espère que ce bilan vous a plu et on se retrouve le mois prochain normalement ! ^^

 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*