Bilan Septembre 2016

Salut à tous !

Voilà ça y est, ce mois-ci ça fait 2 ans que je suis au Japon ! Alors oui c’est passé vite c’est clair, mais quand je relis les bilans que j’ai fait depuis le début, je me dis que j’ai fait un bon paquet de choses quand même donc je relativise ! Une chose est sûre en tout cas : Je m’amuse toujours autant ! 

Commençons par le JLPT : La deadline était pour septembre et ça y est, c’est fait, je suis officiellement inscris au JLPT N3 ! Comme je vous le disais dans les précédents bilans, le test se déroule en décembre donc ça me laisse du temps pour rattraper le niveau, même si je n’ai pas énormément d’occasions de bosser. Entre le boulot, la reprise du sport depuis quelques temps, le blog, les soirées puis les décuites, ça me laisse peu de temps au final… Le niveau est sûrement un peu élevé pour moi, mais je pense que j’aurai le N4 sans trop de soucis donc je préfère viser plus haut quitte à échouer. Ça m’aidera au moins à évaluer mon niveau.

Sinon, comme vous le savez sûrement, j’ai bien prévu d’ouvrir une chaîne YouTube sous peu. Le problème, c’est que, comme vous le savez aussi, j’ai dû racheter un PC car j’ai vomi sur le précédent. J’ai pu récupérer quasiment tous mes documents, mais la seule chose que j’ai perdu c’était les vidéos que j’avais commencé à tourner pour la chaîne et les projets commencés sur le logiciel de montage. Ça me démotive un peu de refaire tout ça et du coup le lancement de la chaîne aura un peu de retard et les premières vidéos seront un peu différentes de ce que je comptais faire à l’initial. Mais la chaîne arrivera bien, je vous tiendrai au courant pour ceux que ça intéresse !

Pour la première fois aussi au boulot, on a fait une soirée entre collègues et quelques potes français. Les collègues sont venus chez moi et on a tous cuisiné et mangé ensemble. C’est relativement normal en France, mais ça reste assez rare au Japon je pense, donc je suis assez content d’avoir pu réussir à organiser ça.

dsc07370

Ah un truc bien marrant aussi : Après une soirée bien arrosée, un pote est rentré bourré et a frappé chez moi très tôt le matin parce qu’il avait perdu ses clés. Moi, bon samaritain, j’écris au manager de la Shared House pour lui dire de venir et j’aide tant bien que mal mon pote à ramper jusqu’à la salle commune pour le coucher là-bas. Bon à ce moment-là, moi je me marrais déjà bien parce qu’il tenait pas du tout debout et qu’il essayait à tout prix de se désaper je sais pas pourquoi ! Arrivé dans la salle, il s’affaisse dans les chiottes pour vomir et en mettant ses bras autour de la cuvette, il a actionné sans faire exprès les boutons qui font fonction bidet et rince-fesses (c’est un toilette japonais) et toute l’eau lui a giclé à la figure ! J’ai ri comme jamais et le temps que je remonte chercher l’appareil photo (oui je suis un bâtard), il dormait déjà comme un mort…

dsc0737822
J’ai flouté son visage pour que ses futurs gosses ne le reconnaissent pas. ^^

Sinon en début de mois, j’ai reçu une lettre de la ville et il s’est avéré que c’était un genre de remboursement annuel pour les gens qui travaillent, j’ai pas trop compris pourquoi. En gros, vous renvoyez le courrier et la ville peut vous filer quelques milliers de yens. Déjà avouez que sur le papier, ça a l’air génial ! Là pour le coup, c’était 3000¥, toujours bon à prendre alors ni une ni deux, j’ai rempli tout ça et j’ai renvoyé. Dans les jours qui ont suivis, j’ai reçu plusieurs appels du même numéro inconnu, mais j’ai pas répondu parce que souvent je comprends rien au téléphone en japonais… Puis comme j’ai encore reçu un appel du même numéro, j’ai finalement décroché et passé le téléphone à une collègue pour qu’elle m’aide à comprendre. En fait, c’était une employée de la ville qui m’appelait pour que je leur envoie mes informations bancaires pour qu’ils m’envoient l’argent ! C’est pas en France que ça arriverait…

C’était mon anniversaire ce mois-ci, je suis allé en boite de nuit fêter ça sur du bon gros son Hip-Hop. On s’est bien amusé avec plusieurs potes et après l’apéro à la Shared House, on a tous fini en VIP, à boire du champagne et des shooters. Sur la scène, il y avait un petit vieux d’au moins 70 ans qui a dansé en s’épongeant le front toute la soirée. Les gens autour arrêtaient pas de l’encourager, d’essayer de twerker à côté ou de lui apporter des trucs à boire ! Un bel élan de solidarité, j’espère qu’il a survécu à toute cette débauche.

La fine équipe !
La fine équipe !

Les typhons ont encore touché la ville, même si ce n’était que des pluies fortes et du vent. Au début du mois, c’était le N°16 je crois, vu que les typhons ont des numéros ici. En tout cas, ça a suffit pour que le directeur de l’école où je bosse déclare qu’il était trop dangereux pour tout le monde de venir, les enfants comme les employés. Moi évidemment, j’ai pas lu le message qu’on m’avait envoyé le matin pour me prévenir qu’on bosserait que le matin et sans les élèves, donc je suis arrivé comme une fleur au boulot en pensant bosser normal… Un peu surpris au début de voir personne, puis on m’a finalement dit que je pouvais repartir vers midi. Je suis ressorti sous des trombes d’eau après deux heures passées à mater Le Petit Journal (ah pardon, on dit Quotidien maintenant ) ! 

Après être rentré chez moi, je me suis dit que je passerai bien à la banque car ils ont des heures d’ouverture impossibles pour quelqu’un qui bosse donc c’était une occaz’ en or. Quand je suis ressorti de chez moi, ma radinerie m’a poussé à prendre mon vélo pour économiser les 500¥ de l’aller-retour en centre-ville. Et bah c’est simple, vu le pilonnage que j’ai pris, j’aurai pu tourner un remake des pubs Tahiti Douche où les meufs prennent leur douche dehors ! J’ai aussi failli m’envoler 3 fois à cause des rafales et de mon parapluie ouvert; un vrai calvaire.

Parlons un peu boulot justement, car ça fait un moment que j’en ai pas parlé. Et bien comme tout se passe bien, donc j’ai pas grand chose à raconter en fait. J’aime bien mes collègues, le temps passe vite, les gamins me kiffent et on me laisse enseigner comme je veux (en ce moment, j’apprends aux petits à répéter « Thug Life ! » ).

Moi et mon assemblée générale de nains.
Moi et mon assemblée générale de nains.

J’ai rebossé une journée pour le lycée où j’avais bossé il y a quelques semaines. Cette fois, c’était pour un événement style « Open Campus » où les collégiens viennent visiter pleins de stands avec leurs parents pour avoir un aperçu des options et des activités qu’ils pourront avoir au lycée. Moi j’ai dû faire le Français de service et faire pratiquer une petite conversation en français à ceux qui s’arrêtaient à notre stand. C’était sympa et ils m’ont bien fait rire avec leur prononciation pas possible ou à essayer de me placer le Mt. St Michel près de Marseille sur une carte. 

Les brèves : 

– J’ai perdu ma carte bleue en début de mois, celle de mon compte japonais. J’ai dû la laisser tomber après avoir retiré de l’argent à l’ATM. Je me suis pas trop stressé et comme prévu, j’ai reçu un courrier après quelques jours me disant qu’elle avait été récupérée et qu’elle m’attendait au koban du quartier, chez la police. Le Japon, encore une fois, au top de la sécurité… Par contre là aussi, il faut que j’aille  la récupérer en semaine et va falloir trouver un créneau, mais bon j’ai jusqu’au 6 Décembre.

– J’ai encore dû faire réparer mon vélo 2 fois ce mois-ci. J’ai déraillé et un autre jour j’ai une jante qui a crevée, sûrement parce que j’ai trop gonflé le pneu. Depuis que je l’ai acheté, il a bien morflé quand même et il m’a coûté bonbon en réparation, mais il tient toujours la route !

– J’ai commencé à arrêter la clim’ vers la fin du mois car les températures commencent un peu à redescendre (au moment où je vous écris ça, il fait 28°C…). Et surtout vu le montant des factures de ces derniers mois, j’avais plutôt l’impression d’acheter du pétrole que de l’électricité.

– En révisant mes kanjis, j’ai appris que le mot « prostitution » était la combinaison des kanjis « vendre » et « printemps ». I see what you did there Japan

– Et pour finir, à l’école, ils vont embaucher une nouvelle japonaise et on m’a demandé de lui faire passer une partie de l’entretien d’embauche pour tester son niveau d’anglais. J’ai du questionner une japonaise pour savoir si ses expériences à l’étranger étaient suffisantes pour qu’elle soit embauchée dans une école japonaise. C’est le monde à l’envers…

Voilà pour ce bilan de rentrée ! Enfin rentrée pour vous parce qu’ici rien ne change en septembre, la rentrée c’est en Avril. De mon côté je vais tranquillement commencer à préparer Halloween car c’est un gros évent ici. Bisoux et à la prochaine !

 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*