Bilan après 10 mois au Japon

Salut à tous et bienvenue pour ce 10ème bilan de mes aventures japonaises !

Déjà, bonne nouvelle : J’ai pu résoudre mon problème sur mon site et je peux à nouveau uploader des images  ! Content  :mrgreen: !

Je vais en mettre un peu plus dans ce bilan pour fêter ça ^^.

J’ai pas mal profité de ce mois-ci pour bouger et du coup j’ai fait pas mal de voyages et de visites ce mois-ci. C’est parti pour le résumé !

Ready to dive !
Ready to dive !

Pour commencer, je suis allé à Wakayama dans le sud du Kansai pour faire de la plongée sous-marine et de la plongée avec tuba.

J’ai pas visité la ville en elle-même vu qu’on est juste allé sur la base nautique, mais j’ai pu voir la région en bus et c’était bien sympa. Sinon il a plu sa mère pendant les 2 jours du voyage, c’était le déluge ! Heureusement que la moitié du temps, on était déjà dans l’eau. Il a tellement pas arrêté de pleuvoir que la soirée barbecue prévue dehors, on l’a fait sous un pont dans un endroit fermé… J’ai tellement pris de la fumée de charbon dans la face que j’ai bronzé !

11745903_1470331536616272_7121184887006323501_n
Barbecue !

En tout cas, super ambiance encore, je suis bien content d’y avoir été encore une fois ! Le début du voyage est plutôt calme, mais en soirée les gens se lâchent carrément plus ! On fait pleins de super connaissances et ça change d’aller tout le temps dans des bars ou des boites de nuit. Et en plus, je peux parler japonais.

DSC05968
La base nautique avec des chalets encastrés dans la montagne.
DSC05987
On a aussi visité le temple Kôkokuji dans la région de Wakayama.

J’ai été refaire un petit tour à Nara pour la 2ème fois depuis que je suis au arrivé au Japon. La 1ère fois en octobre, mon appareil photo avait plus de batterie en arrivant et j’avais pu prendre que 6 photos. Donc là, j’y suis retourné avec l’appareil chargé à bloc en mode revenge et j’ai pris la blinde cette fois. Je vous en met quelques-unes ci-dessous.

Il y avait de bons gros daims et j’ai pu compléter ma visite de la ville avec 2-3 temples que j’avais pas vu la première fois. Ce qui est cool c’est que la ville est vraiment pas grande et toutes les attractions touristiques sont faisables en prenant une grosse journée pour le faire.

Un temple dont j'ai oublié le nom à la sortie de la ville.
Un temple dont j’ai oublié le nom à la sortie de la ville.
Des japonaises en yukata et des daims. La base d'un bon été au Japon !
Des japonaises en yukata et des daims. La base d’un bon été au Japon !
Vue sur la vallée de Nara avec la ville en contrebas.
Vue sur la vallée de Nara avec la ville en contrebas.
Le grand parc de Nara avec un Torii géant qu'on peut apercevoir en fond.
Le grand parc de Nara avec un Torii géant qu’on peut apercevoir en fond.

On est aussi repassés rapidement sur Tokyo où on a pu finir de visiter ce que j’avais raté la première fois en arrivant vu que je dormais le jour à cause du décalage horaire et que j’étais ivre mort le soir en boite ! On a donc fait une visite complète de la zone de Shinjuku avec le Kabukicho et la Golden Gai, un endroit où il y a une grosse concentration de bars et de boites de nuit. On a croisé un bon paquet de yakuzas et de prostitués, c’était marrant !

Et j’ai pu finalement tester le capsule hôtel. Et bah à deux, c’est pas super spacieux et faut pas se lever trop vite le matin sinon le plafond te recouche tout de suite ! Mais bon on était crevé donc on a pas trop chipoté.

Ils ont construit un tout nouveau cinéma énorme en plein milieu et on a été voir Avengers 2 en couple. Et devinez quelle est la méchante grosse bête qu’ils ont mis en statut sur le bâtiment !? ^^

DSC06026
L’imposant stade des sumos à Tokyo.

Question festivals/matsuris, la saison a enfin commencé et je ne sais plus où donner de la tête tellement il y en a ! Dès le 7 juillet, il y a eu Tanabata le festival des étoiles, puis Gion Matsuri à Kyoto, Umi no Hi le 21 qui est le jour de la mer, et plein d’autres. Tout le mois de juillet, il y a aussi Hanabi, la saison des feux d’artifices qui dure tout juillet. Il y a en a dans plusieurs villes en ce moment et je compte bien aller en voir un et aussi acheter des feux d’artifices au DonQuichote pour en faire avec les potes ^^.

J’ai aussi été au plus connu de tous, le Gion Matsuri de Kyoto. Il a tellement plu sa mère à cause du typhon qu’on a dû m’acheter un short et des zôri, des tongs japonaises parce que je ressemblais plus qu’à une éponge ! J’ai fini par acheter des impers transparents à Family Mart et du coup je ressemblai juste à une capote géante, c’était bien drôle !

Niveau soirée, il y a encore eu des trucs bien dégueulasses ! Je peux pas tout raconter dans mes bilans pour ne pas vous traumatiser, mais sachez que c’est souvent du grand n’importe quoi ! Certaines soirées sont dignes de Very Bad Trip !

DSC05863
5H du matin à la sortie de la boite. Regardez-moi ces têtes de vainqueur.

Il y a micro-bar juste en bas de notre auberge, un genre de petit boui-boui miteux que j’avais jamais remarqué avant.  Des potes à l’auberge en ont fait leur QG et ils ont fait des pieds et des mains pour que j’y aille. Il y a genre à peine 10 sièges à l’intérieur et c’est le repère des petits vieux du quartier, mais le patron est le type le plus sympa que je connais ! Il nous offre de la nourriture tout le temps et nous laisse boire notre propre alcool dans son bar. Dès qu’on a besoin d’un truc, il nous le file en fait. En plus, il y a toujours des gens intéressants qui passent là, des artistes ou des chanteurs et ça nous permet de voir un aspect du Japon un peu moins officieux. L’autre fois, un vieux monsieur nous a fait une calligraphie d’un moine japonais célèbre, Dharma je crois, avec nos noms incrustés dans le dessin ! Ça pète sa mère !

Concernant le travail, pas de souci. Travailler dans une école maternelle me permet de répondre à des questions existentielles du style : « Qu’est-ce qui cours plus vite qu’un guépard ? », « Qu’est-ce qui produit plus d’excrément qu’un éléphant ? » ou « Qu’est-ce qui produit plus de décibels qu’un A380 au décollage ? » La réponse est toujours la même : Un enfant en bas âge bien sûr ! Ils me ruinent la santé mais bon, on s’attache à ces petites boules de viande au final. Ils en viendraient presque à me manquer parfois !

13
Moi et ma team de petits morveux <3 !

Je me sens encore obligé de faire une petite note dans ce bilan sur la météo parce qu’on cuit toujours ici, avec une moyenne de 30-35°C en journée. Il y a eu un typhon vers la mi-juillet et il a flotté comme jamais mais à part ça, le plus souvent c’est grand soleil. En fait, l’été au Japon, c’est 5 jours de canicule bien moites et poisseux pour une grosse journée de pluie qui rafraîchit à peine l’air ambiant. Et on m’a dit qu’en août, ça allait être pire… 😯 Ganbarimasu !
Du coup, toutes les japonaises se baladent dans la rue en armure pour se protéger du soleil : Parapluies opaques, visière pour la tête, manchettes pour les avant-bras, gants, etc. C’est un peu excessif je trouve, tout ça pour rester pâles comme des culs.

DSC06180
L’élégance à la japonaise, le parapluie en été.

J’ai fini mes cours à l’école de japonais cette semaine. Ça m’a fait du bien d’entendre du japonais 2h à la suite tous les samedis, d’avoir des devoirs, un test final et un nouveau bouquin de cours. Le niveau était un peu en dessous de ce que j’attendais, mais je n’ai pas eu trop le choix. Je pourrai toujours reprendre les cours dans quelques semaines et je crois que c’est ce que je vais faire. Ça m’a permis de progresser niveau kanji, compréhension orale et vocabulaire surtout. Heureusement que j’ai eu les cours aussi parce que j’ai pas trop eu le temps de bosser mon japonais ce mois-ci, j’avais vraiment pas de temps. Mais ce n’est que parti remise, je vais remettre le turbo le mois prochain !

Quelques brèves :

– On s’amuse toujours comme des gros débiles à l’auberge : Deux potes qui revenaient de soirée m’ont réveillé un matin vers 7h habillés avec des draps blancs en criant : « C’est le Ku Klux Klan ! » J’ai trop ri !

– Il y a un pote français qui travaille maintenant à l’école aussi. Et forcément on fait les cons encore mais en se servant des gosses cette fois. On se fight par gamin interposé en fait ! Comme il a un prénom mexicain, je dis au gamin de l’appeler Pépito et lui il dit au gamin de m’appeler Mr. Bonobo ! On se marre bien mais le truc c’est qu’à cet âge-là, les gamins se souviennent de tout et ça va finir par se voir haha !

– J’ai encore claqué l’intégralité de mon salaire ce mois-ci… C’est mieux parce que cette fois j’ai pas eu à emprunter aux gars pour finir le mois, mais j’arrive pas à économiser encore. Je gagne pas mal de tune mais l’argent tombe vraiment de mes poches, je sais pas comment je fais pour être aussi dépensier…

– Il y a des touristes partout maintenant vu que c’est l’été. Je me sens plus du tout comme un touriste maintenant, plutôt comme un genre d’expat’ maintenant, un habitué de la maison.

– J’ai enfin pu me balader avec mon T-shirt Fuck Tokyo, I love Osaka à Tokyo ! Ça a fait marrer les touristes étrangers mais j’ai senti la rage dans les yeux de certains Tokyoïtes !

– Je savais pas mais il y a des cigales au Japon ! Pour moi, c’est une bestiole typique du sud de la France et ça fait bizarre de les entendre partout ici, même en ville.

Voilà pour ce bilan de mes 10 mois au Japon ! J’espère que ça vous a plu et je vous dis à bientôt pour mes aventures du mois prochain.  😎

En bonus, deux photos du Gion Festival à Kyoto avec la parade où ils promènent des chariots en bois géants dans toute la ville.

DSC06119

DSC06135

Spoiler pour le mois prochain : Je compte aller à des festoches, probablement encore un voyage je sais pas où vu que j’aurai des vacances avec l’école, des soirées comme d’habitude et une excursion au Kôyasan, un complexe de temple en pleine montagne dans la région de Wakayama !

Allez on se retrouve le mois prochain ! (Si je ne finis pas fondu comme une vieille glace au fond de ma chambre avant !)

 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*