Faut-il parler japonais au Japon ?

Dans beaucoup de pays où ils vivent, les expatriés n’ont souvent pas besoin de parler la langue locale car l’anglais leur suffit pour le travail ou dans leur vie de tous les jours. Qu’en est-il du Japon ? Faut-il absolument parler la langue pour y vivre ? Ou peut-on se débrouiller avec l’anglais et 2-3 mots de japonais ? Je vais essayer de vous donner une réponse honnête et utile.

Il y a de plus en plus d’étrangers qui pour diverses raisons, se retrouvent à venir travailler et vivre ici. Et évidemment beaucoup débarquent sans parler un mot de japonais. Pour ceux qui sont envoyés via leur boite depuis l’étranger, c’est encore plus compliqué car il est assez difficile de concilier travail et étude de la langue. Donc beaucoup se contentent du strict minimum en japonais et pour tout le reste utilisent l’anglais. Qu’ils soient ici depuis longtemps, mariés ou pas, beaucoup d’étrangers sont dans ce cas-là.
Donc n’ayez pas d’inquiétudes si vous arrivez au Japon sans parler la langue, vous serez loin d’être le seul. En plus, au fil du temps, même sans parler la langue du pays ou l’on vit, on finit toujours au bout d’un moment par arriver à se débrouiller au quotidien avec quelques mots de base et des explications gestuelles. La force de l’habitude en quelque sorte.

Maintenant ça ne veut pas dire que vous allez pouvoir parler anglais facilement au Japon. Soyons honnêtes, les Japonais sont loin d’être les meilleurs en langues étrangères. Vu le piètre niveau d’anglais – et je suis gentil – de la population japonaise, il est impensable d’espérer pouvoir utiliser seulement l’anglais dans la vie de tous les jours. Ce qui est d’ailleurs sidérant quand on considère leur opiniâtreté à essayer d’apprendre la langue de Shakespeare sur l’archipel. Il y a des écoles d’anglais et des eikaiwas (des cours de conversation) absolument partout. Au moins ils essayent c’est déjà ça.
Je n’évoque même pas le français. Les gens le parlant correctement sur l’archipel se comptent sur les doigts d’une main, même si c’est une langue assez populaire ici. N’espérez pas parler votre langue maternelle à part avec d’autres francophones.

J’ajoute que le Japon fait très certainement partie de la liste de pays dont la langue est relativement difficile à maîtriser, surtout pour des occidentaux. Je dis relativement parce qu’elle n’est pas non plus une des langues les plus difficiles à maîtriser. Mais c’est surtout parce qu’il faut un certain temps avant de vraiment être à l’aise autant à l’oral qu’à l’écrit. Même en l’étudiant sur place à plein temps dans une école, il vous faudra quelques années avant de la maîtriser correctement. Du coup, il est normal qu’en arrivant au pied du mur, beaucoup n’aient pas envie de commencer une longue et difficile escalade.
Surtout si vous « ratez le coche », c’est-à-dire si vous ne commencez pas à apprendre le japonais dès votre arrivée, il sera de plus en plus difficile de vous y mettre par la suite. Ce n’est pas après avoir passé 5 ans dans le pays que vous allez vous commencer…

Donc pour répondre à la question soulevée par cet article, oui vous pouvez très bien vivre au Japon pendant longtemps sans parler japonais ou presque pas. Vous pourrez trouver du travail, vivre au quotidien ou fonder une famille. Vous pouvez même effectuer une partie de vos études ici sans maîtriser un mot de japonais ! Mais parler la langue, ne serait-ce qu’à un niveau intermédiaire vous simplifiera grandement la vie. Pour le travail évidemment, au niveau social et pour toutes vos démarches bien sûr. Plus votre niveau de langue augmentera, plus les obstacles disparaîtront de votre chemin. Dès que vous aurez l’équivalent d’un niveau JLPT 2, presque toutes les portes vous seront ouvertes !

Et personnellement, je considère qu’apprendre la langue du pays où l’on habite est une marque de respect envers les locaux. Vous montrez de l’intérêt pour leur langue et leur culture. Et puis franchement après plusieurs années passées ici, c’est frustrant et surtout de plus en plus gênant de ne toujours par parler la langue ou d’en être toujours au même niveau qu’en arrivant.

Mon conseil donc, c’est d’essayer autant que possible de vous mettre au japonais. Et le plus tôt possible ! Ça vous facilitera grandement la vie. Vous allez vous faire plus d’amis et vous aurez accès plus facilement au marché du travail. Et évidemment si un quelconque problème vous arrive, ce sera toujours mieux si vous pouvez vous porter assistance tout seul. 

Un bon moyen au début de pallier les problèmes linguistiques du quotidien, c’est de vivre au sein d’une bulle d’autres expatriés, francophones c’est encore mieux. Ce qui est très facile dans les grandes villes notamment à Tokyo ou Osaka. Et de se faire aider par des amis ou son conjoint japonais pour les démarches type logement, banque, mairie, etc.

Si vous ne pouvez ou ne voulez pas vous payer l’école de japonais, je vous conseille d’apprendre en autodidacte. Vous progresserez plus lentement c’est certain. Mais si vous voulez venir vivre au Japon, c’est une stratégie qui sera payante sur le long terme. Il existe énormément de ressources gratuites sur Internet pour apprendre le japonais donc vous n’aurez que l’embarras du choix !

J’espère que cet article vous aura motivé à apprendre le japonais ! またね sur MycrazyJapan !  😉

 

4 Comments

  1. Okay c’étais moi merde je voulais pas spam…bon je le recopie
    Super article. Grâce à la réponse que tu m’avais donnée sur Youtube je vais venir étudier la langue à Osaka sûrement à la Human Academy (que tu m’as conseillé) s’ils ont toujours de la place pour avril. Dans la vidéo interview avec Tao Pai et dans plusieurs de tes vidéos j’ai trouvé des points communs avec ma façon d’aborder le Japon malgré la différence d’âge. Surtout ce qui concerne Osaka, le Kansai et le hip-hop japonais et ses différents styles (merde le premier ep de King Giddra est tellement dingue encore de nos jours). Bref je vais passer environ 6 mois sur Osaka à partir de fin mars donc si tuait le temps ce serait sympa qu’on échange nos points de vue autour d’une bouffe ou d’un verre. Sinon no prob continue comme ça, tes articles sont cool tes vidéos aussi (même si y a 2,3 trucs à améliorer je trouve que le fond y est), surtout que tout faire seul demande du putain de temps et on peut difficilement être présentateur producteur monteur cadreur technicien pigiste etc. sans faire d’erreurs

    • Merci pour tes messages Conrad !Si tu passes sur Osaka pas de souci pour qu’on se capte autour d’un verre ! Tu peux me contacter via l’onglet contact ou par message sur la fan page facebook. Et tes coms disparaissent pas ils partent en attente d’approbation ^^

  2. Super article. Grâce à la réponse que tu m’avais donnée sur Youtube je vais venir étudier la langue à Osaka sûrement à la Human Academy (que tu m’as conseillé) s’ils ont toujours de la place pour avril. Dans la vidéo interview avec Tao Pai et dans plusieurs de tes vidéos j’ai trouvé des points communs avec ma façon d’aborder le Japon malgré la différence d’âge. Surtout ce qui concerne Osaka, le Kansai et le hip-hop japonais et ses différents styles (merde le premier ep de King Giddra est tellement dingue encore de nos jours). Bref je vais passer environ 6 mois sur Osaka à partir de fin mars donc si tuait le temps ce serait sympa qu’on échange nos points de vue autour d’une bouffe ou d’un verre. Sinon no prob continue comme ça, tes articles sont cool tes vidéos aussi (même si y a 2,3 trucs à améliorer je trouve que le fond y est), surtout que tout faire seul demande du putain de temps et on peut difficilement être présentateur producteur monteur cadreur technicien pigiste etc. sans faire d’erreurs.
    Bon mon message est long et il est tard merci à toi et PEACE.

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.