Avant le départ

Qu’on parte une semaine ou un an à l’étranger comme dans le cas du Working Holiday Visa, il faut préparer son départ efficacement.

Voici ce que je vous conseille de faire avant de partir 1 an au Japon en WHV. C’est un peu dans le désordre mais tout y est je pense.

Prévenez la CAF et Pôle Emploi. Si vous percevez de l’argent du style APL, RSA ou allocations chômage, n’oubliez pas de les prévenir pour qu’ils arrêtent les versements. Vous ne pouvez percevoir des aides à l’étranger que si vous résidez au moins 8 mois dans votre logement principal en France. Vous devez donc partir moins de 4 mois. Une conseillère m’a dit « face to face » qu’ils n’avaient presque aucun moyen de savoir si vous êtes parti draguer de la jap en WHV mais vaut mieux pas trop les enfler : Ils peuvent vous réclamer des trop perçus pendant 2 ans… Vous pouvez percevoir certaines aides en étant à l’étranger, mais demandez précisément quelle est la procédure à suivre pour éviter les mauvaises surprises. Avec votre compte en ligne vous pouvez aussi faire pas mal de choses comme les prévenir que vous êtes arrivé à l’étranger pour qu’ils arrêtent vos prestations ou que vous avez une nouvelle adresse.

Passez à votre banque : Prenez un bon gros rendez-vous avec votre conseiller et posez des questions sur tout. Demandez une augmentation de retrait/paiement ou de découvert juste au cas où et vérifiez que votre carte n’expirera pas quand vous serez sur place. Demandez aussi des informations sur les numéros d’urgence, les assurances de votre carte, le transfert d’argent interbancaire, etc…

– Passez à la Sécurité Sociale : Prévenez-les de votre date de départ car vous ne bénéficiez de leurs prestation à l’étranger que pendant 3 mois.  Pour un WHV d’un an donc, votre compte chez eux sera supprimé et vous devrez vous réinscrire en revenant, dès que vous aurez retrouvé du travail.

Prévenez les impôts et autres institutions du gouvernement. Vous devrez déclarer vos revenus gagnés au Japon et pensez à demander à recevoir votre déclaration d’impôt/taxe d’habitation en dématérialisé. Vous recevrez tout par internet et vous pourrez payer en ligne aussi.

Changez des Yens. N’hésitez pas à prendre entre 500 et 1000€ ! Sur place, beaucoup d’endroits n’acceptent que du cash et vous n’aurez pas de temps à perdre les premiers jours à chercher un distributeur. Lisez cet article pour savoir où changer vos yens au bon moment et au bon endroit.

Résiliez votre abonnement téléphonique et/ou internet, suspendez-le ou refilez-le à quelqu’un pendant la durée de votre séjour. La seconde option vous sera facturée (la première aussi sans doute !) vous vous en doutez bien, donc appelez votre prestataire pour plus d’infos.

Prévenez votre proprio de votre départ dans les règles de l’art : préavis de 1 ou 3 mois, état des lieux, factures payées, etc. Vous serez difficilement joignable au Japon donc évitez les embrouilles surtout si vous voulez récupérer votre caution.

– Faites un check-up sanitaire. Vous devrez de toute façon passer chez le médecin un mois avant de faire votre demande de visa pour le Japon pour obtenir un certificat médical attestant de votre bonne santé. Profitez-en pour vérifier si vos vaccins sont à jour, faites un toucher testiculaire, la totale quoi.
Dans la foulée, pensez à faire renouveler vos lunettes et à prendre un bon stock de lentilles si vous en portez. Achetez vos lentilles sur internet, vous pourrez acheter autant de boites que vous voulez et ce sera carrément moins cher que chez votre opticien.

Notez sur une feuille papier et un fichier Word tous vos mots de passes, codes et numéros d’urgence : bancaires, identifiants CAF, portable, ancien fournisseur internet, sécurité sociale, Hotmail/Gmail, etc.
Gardez à l’esprit que perdre son portefeuille à l’étranger, c’est la mort. Si vous avez au moins vos identifiants et mots de passe avec vous, vous pourrez aller sur internet et déclarer les pertes, bloquer votre compte et même payer en ligne avec votre numéro de carte bancaire, etc.

Scannez tous vos documents importants : pièce d’identité, passeport, etc. Ça rejoint le point précédent. Une photocopie du document peut suffire dans certains cas d’urgence.

– Faites suivre votre courrier chez vos parents/amis. La poste propose même un service de transfert de courrier à l’international qui vous coûtera un rein (100€ par an).

– Préparez vous une trousse de 1er secours : médicaments divers, pansements, compresses, masque, produits désinfectants ou spécial coupures/brûlures,crèmes, etc.

Renseignez vous sur tous les services, aides et droits des Français à l’étranger. Contactez tous les organismes qui peuvent vous apporter des informations utiles. Ce point n’est pas à négliger et peut vous prendre beaucoup de temps en recherche. Allez voir sur le site de l’ambassade de France au Japon ou les consulats, la maison des français à l’étranger, la caisse des Français de l’Etranger et tous les sites, blogs et forums concernant le Japon, le WHV ou vivre à l’étranger. Vous pourrez rassembler plein d’infos utiles sur tous types de sujets. Inscrivez vous aussi sur Ariane, comme ça s’il y a une catastrophe un de vos proches sera prévenu.

Faites un bisou à votre maman et à tous vos proches, vous n’allez pas les revoir de sitôt et c’est important de partir sur une bonne impression : Ça fera des premiers lecteurs fidèles si vous décidez comme moi de créer un blog de voyage (business is business !).

Si vous avez d’autres idées pour compléter cette liste, commentez ou envoyez moi un message via le formulaire de contact !

 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*