Bilan Août 2016

Salut à tous !

Un peu de retard pour ce bilan du mois d’août car j’ai eu des petits problèmes de PC ! En bref, en rentrant de soirée un peu trop cuit, j’ai gerbé sur mon PC (oui oui ) et donc forcément il marchait bien moins après ça. J’ai dû passer la dernière semaine du mois sans PC et j’ai dû écumer tout le quartier électronique de Denden Town d’Osaka pour en racheter un nouveau et du coup j’ai un peu raté ma deadline pour publier le bilan. Moralité de l’histoire : Vomi + électronique = Nouveau PC !

On est toujours sous la cagnasse ici sinon. J’ai essayé d’arrêter la clim la nuit, et je me suis réveillé en plein 4×100 nage libre sur mon lit tellement je suai (petite blague olympique ^^).

Comme c’est l’été, j’en ai profité pour faire un tour avec un pote à la plage encore quand même, du côté de Kobe cette fois à Suma. On s’est fait violer le portefeuille car on avait réservé à l’avance des tickets et on a quand même dû repayer sur place 1500¥ pour entrer et tout ça pour ne pas avoir de nomihodai en plus. Puis le vestiaire était payant et quand le type nous a dit que si on ressortait sur la plage, il fallait payer 500¥ pour re-rentrer là on est devenu fous !  Du coup, on a acheté de l’alcool au Lawson et on est resté sur la plage.

13883694_10210021205676289_1647475844_n
La superbe plage de Maiko près de Kobe.
13900675_10210021203236228_1073595599_n
Des potes croisés sur la plage.

Depuis que je me suis mis à l’apprentissage intensif des kanjis, c’est un nouveau monde qui s’ouvre à moi ! Je peux lire pleins de trucs et reconnaître vraiment pas mal de signes et de mots maintenant et c’est super gratifiant. J’en connais plusieurs centaines déjà en fait ! Ma réaction du moment c’est genre : « Ah mais ça veut dire ça ce kanji ?! Putain, et dire qu’il était là depuis le début… »

L’inscription au JLPT se fait en septembre donc ça approche là ! Je suis encore loin d’être prêt, mais bon je vais essayer de trouver du temps pour étudier plus. J’espère surtout obtenir une estimation concrète de mon niveau et pas trop me gameler. Le test est en décembre, y a encore un peu de temps. Je vous raconterai tout ça, ne vous inquiétez pas !

J’ai été à une expo au nord d’Osaka qui mélangeait des aquariums avec des poissons japonais et des DJs qui mixaient de l’électro dans une grande salle. Le concept était pas si mal et ça rendait bien tous ces poissons joufflus qui nageaient dans des aquariums designs et de l’électro japonaise en fond. En tant qu’aquariophile, j’ai aimé. 

13977931_772148669594213_101084694_o

Les typhons ont commencé à arriver sur la fin du mois aussi. À Osaka, on morfle pas trop, mais on est un peu sur le passage donc on se prend quelques pluies torrentielles. C’est surtout Tokyo et Hokkaido qui ont pris là et il y a eu du dégât. J’ai pu voir ça à la télé vu que j’avais plus de PC et que j’avais que ça à regarder. ^^

J’ai enfin eu une semaine de vacances et pendant 2 jours durant d’Obon, j’ai été faire un tour dans la province d’Ishikawa, dans le Japon de l’envers. C’est la première fois que j’allais dans ce coin là et c’était vraiment une atmosphère différente, très campagne. Il n’y a pas de grosses villes dans le coin, que de la nature et j’ai pu faire un tour dans la petite ville de Yamanaka-onsen. Il n’y a vraiment rien de spécial à voir, c’est juste une petite retraite tranquille. J’ai quand même croisé une famille de touristes.

DSC07278
Le onsen du ryokan à Ishikawa qui envoie du lourd, avec la rivière en contrebas.
DSC07307
Un petit bar perdu dans la forêt aux alentours de Yamanaka-onsen où j’ai pris un matcha.

Le  reste de mon temps du mois a été dépensé en izakayas et pas mal en night-club. Je suis retourné un peu en soirée pour pouvoir pratiquer un peu mon japonais. J’ai rencontré des gens vraiment sympas et je crois que je vais essayer de m’en faire des potes.

DSC07351
La plage de Maiko près de Kobe avec le pont qui relie Kobe à Awaji en fond.

Et  puis l’info du mois, c’est que les impôts me sont finalement tombés sur la gueule ! J’ai sué comme une pute à l’église quand j’ai vu le montant à plus de 6 chiffres qu’on me demandait ! J’ai jusqu’à janvier pour payer en plusieurs fois, mais ça fait mal quand même. Encore une chose à savoir sur le Japon, c’est que les impôts ne pardonnent pas.

Allez je termine avec la série « souffrance du mois » par une pitoyable tentative pour préparer des sashimis avec du thon acheté la veille. Après en avoir mangé quelques tranches, je me suis aperçu que des petits vers flottaient dans ma sauce soja…  Je suis joyeusement allé vomir tout ça et j’ai été malade pendant plusieurs jours. Moralité : pour faire des sashimis, achetez du poisson ultra frais.

Brèves : 

– J’ai égaré mon portefeuille en faisant les courses au supermarché du quartier ! Au début, j’ai cru que je l’avais paumé en chemin alors j’ai repris mon vélo et j’ai refait tout le chemin sans succès. Donc je suis revenu au magasin et j’ai demandé au staff s’il ne l’avait pas vu. Ni une ni deux, le gardien a fait toutes les allées du supermarché avec moi sans le trouver. Il a fini par prendre mes coordonnées au cas où il le retrouverait. À ce moment là, je me suis aperçu que mon panier que j’avais laissé par terre avait disparu aussi (normal après 15 min) et j’ai demandé à un autre staff où il était passé. Ils se sont mis à deux pour le chercher et finalement, un autre staff l’avais rangé ailleurs pour ne pas gêner. En regardant au fond du panier, je me suis aperçu que mon portefeuille était dedans haha. J’ai déballé tous les mots de politesse que je connaissais pour remercier le staff de m’avoir aidé !  J’ai dû monopoliser leur aide pendant 15 bonnes minutes… 

– Dans la série, « Les malheurs de Manu », j’ai aussi oublié de retirer mon petit calepin de ma poche avant de faire une lessive. C’était celui où je notais tout mon vocabulaire depuis que je suis arrivé au Japon… Ça a fait de très jolis flocons de neige partout dans la machine et sur mes habits.  Bon heureusement, j’avais re-noté une bonne partie du voc dans un autre calepin donc la perte est moindre.

– J’ai encore laissé mon téléphone dans mon panier à vélo en rentrant chez moi pendant 2 bonnes heures et personne me l’a piqué. Ça c’est vraiment un truc qui me plait au Japon, la sécurité.

– J’ai rencontré une japonaise de 27 ans qui n’est sortie du Japon qu’une fois dans sa vie et pendant seulement une semaine ! Elle n’est pas non plus allée à Hokkaido ou Kyushu. C’est pas la première fois que j’entends des japonais qui n’ont quasiment pas bougé de leur vie, même à l’intérieur de leur propre pays. Je trouve ça dingue car je considère que même moi, j’ai pas trop bougé encore.

Voilà, j’espère encore une fois que ce bilan d’août qui clôture l’été vous a plu ! Il m’est arrivé des tas d’autres trucs ce mois-ci mais j’étais dans le rush pour publier ce bilan donc j’arrive pas à me rappeler de tout. On se retrouve fin septembre après la rentrée pour de nouvelles aventures moins douloureuses j’espère !

 

3 Comments

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*