Japon : le visa artiste

Le visa artiste (ou entertainer visa en anglais) est un visa assez peu connu qui permet d’immigrer au Japon dans le cadre d’une activité artistique. Avec cet article, je vous le présente et vous explique en détails ce en quoi il consiste et à qui il s’adresse.

Sommaire de l’article

1. Quelles sont les activités concernées par le visa artiste au Japon ?
2. Pourquoi demander un visa artiste au Japon ?
3. Quelles sont les conditions à remplir ?
4. Quelles sont les démarches à faire afin d’obtenir un visa artiste au Japon ?
5. Informations utiles concernant le visa artiste
6. Liens utiles

Japon : le visa artiste - MycrazyJapan
Un reporter du Japan Times qui apprend les bases du manzai, les duos de comiques au Japon.

1. Quelles sont les activités concernées par le visa artiste au Japon ?

Le visa artiste permet d’exercer un large panel d’activités artistiques. Il est destiné aux candidats qui s’engageront dans des représentations théâtrales, des performances musicales, des activités sportives ou des spectacles et autres shows.

On distingue cinq grandes catégories qui regroupent ceux qui exercent avec un visa artiste au Japon :

  • Artistes et sportifs de renommée internationale. Cela comprend les personnes travaillant dans les arts de la scène et les sports tels que le baseball et le basketball.
  • Ceux qui soutiennent les artistes et sportifs. Cela peut inclure des chorégraphes et des formateurs par exemple.
  • Les acteurs apparaissant dans des films, des programmes télévisés ou des publicités.
  • Les personnes impliquées dans des séances photo commerciales (comme les mannequins par exemple).
  • Ceux impliqués dans « l’industrie du divertissement » au sens plus large du terme. Cela inclut ceux et celles qui travaillent comme « host » et « hostess » dans les bars, les boîtes de nuit, etc.

Plus généralement sont considérées comme artistiques les activités telles que les représentations théâtrales, les chansons, les danses, les spectacles musicaux, les sports ou tout autre spectacle ou encore des activités telles que la photographie de modèles, etc. Cela comprend également les activités des équipes techniques scénaristiques, des entraîneurs et de tout autre personnel nécessaire à la représentation / à l’événement.

Il est possible de demander un visa artiste pour des activités qui ne sont pas de l’ordre du divertissement comme le jardinage ou les enregistrements vocaux commerciaux ou le coaching. Les candidats doivent remplir également remplir certaines conditions concernant leurs antécédents personnels, le statut professionnel et la forme de divertissement qu’ils souhaitent exercer.

Il est important de noter que le visa artiste n’a rien à voir avec les petits boulots de modeling souvent proposés aux étrangers par des agences de casting. Ce type d’emploi, généralement précaire car offrant peu d’heures de travail, se trouve plutôt directement sur place, pour les étrangers déjà en possession d’un visa permettant de travailler.

Japon : le visa artiste - MycrazyJapan

2. Pourquoi demander un visa artiste au Japon ?

Si vous êtes un professionnel reconnu dans un domaine artistique ou sportif et que vous souhaitez vivre de votre talent au Japon, alors le visa artiste est le visa le plus indiqué pour vous. Les athlètes qui se rendent sur l’archipel pour les Jeux Olympiques par exemple bénéficient de courts visas artistiques.

Le visa artiste au Japon étant un visa un peu particulier, il est bien sûr fortement recommandé aux artistes et sportifs de renommée internationale de prendre directement contact avec une ambassade du Japon dès que possible avant leur engagement au Japon.

3. Quelles sont les conditions à remplir ?

Il y a plusieurs étapes à compléter avant d’obtenir un visa artiste pour le Japon. Tout d’abord, il y a une liste de prérequis, de conditions à remplir pour déterminer qui est éligible ou non. En voici une liste non exhaustive :

Pour le candidat étranger qui postule :

  • Le candidat doit avoir complété au moins deux ans d’études pertinentes en dehors du Japon OU avoir au moins deux ans d’expérience pertinente en dehors du Japon.
  • L’exigence pour les groupes d’artistes interprètes est qu’ils doivent recevoir une rémunération d’au moins 5 millions de yens par jour. Cela peut être individuellement ou en tant que groupe.

Pour l’organisation japonaise qui embauche :

  • Avoir au moins trois ans d’expérience dans la gestion d’artistes étrangers.
  • Au cours des trois dernières années, l’organisation a dû s’acquitter pleinement de ses obligations envers les artistes étrangers.
  • Avoir au moins cinq employés à temps plein.
  • L’organisation ne doit évidemment pas être impliquée dans la traite des êtres humains, se livrer à des activités illégales, être impliquée dans l’utilisation de faux documents pour aider des ressortissants étrangers à entrer au Japon, dans la prostitution ou le crime organisé.

Il y a également une série de conditions à respecter pour les établissements accueillants des prestations effectuées par des artistes étrangers. Un détail plus précis pourra être obtenu auprès de l’immigration japonaise ou des agences et avocats si vous passez par leurs services.

Japon : le visa artiste - MycrazyJapan

4. Quelles sont les démarches à faire afin d’obtenir un visa artiste au Japon ?

Voici maintenant une liste non exhaustive des documents à fournir par le candidat. Cette liste se veut bien sûr aussi complète que possible, mais elle reste non exhaustive et bien sûr sujette à n’importe quel moment à des modifications de la part des services de l’immigration japonaise :

  • Une photocopie de votre passeport
  • Un formulaire de demande de visa
  • Une photographie (format précisé sur le formulaire de demande de visa)
  • Un certificat d’éligibilité (C.E.O – Certificate of Eligibility*)

Dans l’immense majorité des cas, le candidat devra soumettre une demande de Certificate of Eligibility auprès des services de l’immigration.

*Un certificat d’éligibilité est un document qui agit en tant que preuve qu’un étranger remplit correctement les conditions pour venir vivre au Japon. Les activités dans lesquelles souhaite s’engager le ressortissant étranger au Japon au moment de l’examen ne doivent pas être frauduleuses et doivent relever d’un statut de résidence. Il est délivré avant une demande de visa par une autorité régionale d’immigration sous la juridiction du ministère de la Justice comme preuve que (à l’exclusion du statut de visiteur temporaire) stipulé dans la loi sur le contrôle de l’immigration. (La demande de certificat d’éligibilité par un mandataire au Japon est autorisée.)

Il faut aussi savoir que la demande de C.O.E ne peut pas être soumise par courrier ou dans une ambassade du Japon hors du Japon. Une demande de visa C.O.E pour un visa artiste doit être soumise en personne dans un bureau régional d’immigration au Japon. Notez qu’en fonction de la nationalité du demandeur, des documents supplémentaires peuvent vous être demandés en plus de ceux mentionnés ci-dessus. Pour plus de détails, veuillez consulter le site internet de votre ambassade.

Notez encore que les services de l’immigration japonaise se réservent bien sûr le droit de demander des documents supplémentaires s’ils le jugent nécessaire.

Le délai de traitement pour un C.O.E de visa artiste est généralement de quatre à six semaines. Une fois approuvé, une notification par mail est envoyé à une adresse au Japon pour informer que le C.O.E est prêt pour la collecte au bureau régional d’immigration où la demande de C.O.E a été initialement soumise.

Une fois le C.O.E obtenu, il vous faudra « l’échanger » contre une carte de résident (zairyuu card – 在留カード). Le demandeur échange d’abord le visa d’artiste C.O.E contre un visa d’artiste auprès d’une ambassade ou d’un consul japonais en dehors du Japon. Le processus prend généralement deux à trois jours ouvrés.

Japon : le visa artiste - MycrazyJapan

5. Informations utiles concernant le visa artiste

  • Le visa artiste est délivré pour des durées de séjour de 3 ans, 1 an, 6 mois, 3 mois ou 15 jours. Contrairement à d’autres types de visas, il n’est donc pas renouvelable pour des durées supérieures à 3 ans. Un changement de statut est cependant possible.
  • Si vous êtes un artiste ou un sportif à la renommée mondiale, vous pouvez obtenir le visa relativement rapidement, même sans ce certificat d’éligibilité (C.E.O). Le C.E.O permet cependant d’obtenir le visa artiste plus rapidement dans les autres cas.
  • C’est l’entreprise ou l’institution en charge de votre contrat et qui gère votre salaire qui se chargera d’organiser le paiement de vos impôts au Japon pour vous. L’impôt sur le revenu sera prélevé automatiquement de votre salaire en amont et l’éventuel renouvellement du visa est conditionnée au paiement de ces taxes.
  • Vous pouvez solliciter les services d’un organisme tiers qui effectuera les procédures pour vous, comme le June Advisor Group, Frontier International, ou Acroseed (sites en anglais).
  • Comme toujours pour les demandes de visa, un bon timing et une planification commencée suffisamment en amont seront essentiels.

6. Liens utiles

Cet article fait partie d’une série d’articles sur les différents types de visa – en cours d’écriture – permettant de venir vivre au Japon. Retrouvez les autres articles de cette série ici :

Voici d’autres articles qui pourraient vous intéresser :

À bientôt sur MycrazyJapan !

 

Soyez le premier à commenter

Laissez un commentaire !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.