Quelques idées de prénoms franco-japonais !

Le choix d’un prénom peut être un sacré casse-tête et c’est encore plus difficile lorsque ce prénom doit refléter deux cultures, deux identités et doit pouvoir être prononcé et compris dans deux langues parfois très différentes. Le choix est alors limité. Cet article devrait vous aider quelque peu en vous proposant quelques idées de prénoms franco-japonais, prononçable par tous !

Notez que j’appelle prénom franco-japonais un prénom qui est facilement prononçable dans les deux langues et qui n’a pas de signification inopportune dans l’un ou l’autre langue. Il n’existe en fait pas à proprement parler de prénoms interculturels franco-japonais.

Il faudra parfois adapter ou simplifier l’orthographe en enlevant par exemple les lettres muettes, nombreuses en français, car dans certains cas cela pourrait changer la prononciation (comme pour Thomas qui serait prononcé Tomasu -トマス si on laisse le « s » comme en anglais) ou Toma (トマ) sans le « s ». Vous pouvez cependant garder les trémas s’il y en a dans la version française du prénom comme pour Maël.

Je vous indique également pour chaque prénom listé dans cet article l’écriture japonaise en katakana. Libre à vous ensuite d’y apposer les kanjis que vous souhaitez.

Quelques idées de prénoms franco-japonais ! -MycrazyJapan

Prénoms français

Voici donc quelques prénoms « français » et quelques-uns de leurs dérivés qui sont faciles à prononcer en japonais. Certains prénoms ne sont pas forcément d’origine française (souvent d’origine latine, grecque, juive, celtique, hébraïque, bretonne ou autre), mais usités en France depuis longtemps pour la plupart donc je les ai tout de même noté ici.

Note : Le petit tiret indique que le son de la syllabe est prolongé. Je l’ai ajoutée à titre indicatif sur certains prénoms, mais elle peut être ajoutée ou retirée au besoin.

Pour les filles : 

  • Marie (マリ)
  • Noémie (ノエミ)
  • Léa (レア)
  • Sarah (サラ)
  • Émilie (エミリー)
  • Mona (モナ)
  • Amélie (アメリー)
  • Mia (ミア)
  • Léna / Lina (レナ/リナ)
  • Luna / Louna (ルナ)
  • Héléna / Éléna  (エレナ)
  • Anna (アンナ ou アナ)
  • Mila (ミラ)
  • Julie / Julia (ジュリー/ジュリア)
  • Lou (ルー)
  • Sophie / Sophia (ソフィー/ソフィア)
  • Nina (ニナ)
  • Yuna / Yüna (ユナ)
  • Aela (アエラ)
  • Maïna (マイナ)
  • Lola (ロラ)
  • Zoé (ゾエ)
  • Rita (リタ)

Pour les garçons :

  • Léo (レオ)
  • Rémi (レミ)
  • Élias (エリアス)
  • Noé / Noah (ノエ/ノア)
  • Louis (ルイ) C’est apparemment aussi un très ancien prénom japonais (ルウイ).
  • Léon (レオン)
  • Hugo (ウゴ)
  • Éli (エリ)
  • Maël (マエル)
  • Loïc (ロイック)
  • Thomas (トマ ou トマス en gardant le « s »)
  • Malo (マロ)
  • Elouan (エルアン)
  • Naël (ナエール)
  • Lucas (ルカ ou ルカス si le « s » est gardé pour la prononciation japonaise)
  • Aiden (アイデン)
  • Nolan (ノラン)
  • Timéo (チメオ)

Prénoms japonais

Voici à présent quelques prénoms japonais utilisables en France ou ailleurs. Notez qu’il n’y a pas d’accent sur les « e » mais qu’ils sont prononcés « é » comme en français.

  • Naomi (ナオミ)
  • Erika (エリカ)
  • Emi (エミ)
  • Lisa /Riza (リザ)
  • Aya (アヤ)

Autres prénoms

Certains prénoms usités en France d’origine étrangère sont aussi utilisables en japonais. Il y en a certainement beaucoup d’autres, je vous en mets juste quelques exemples :

  • Marina (マリナ) Prénom féminin d’origines européennes diverses
  • Inaya (イナヤ) Prénom féminin d’origine arabe
  • Sora (ソラ) Prénom féminin d’origine nord-amérindienne et qui existe aussi au Japon
  • Sacha (サーシャ) Prénom/diminutif masculin d’origine russe
  • Liam (リアム) Prénom masculin d’origine irlandaise
  • Enzo (エンゾ) Prénom masculin d’origine italienne
  • Tiago (チアゴ) Prénom masculin d’origine portugaise

Quelques idées de prénoms franco-japonais ! -MycrazyJapan

Quelques informations importantes à considérer

– Le japonais étant une langue syllabique sans sons complexes comme le français, il sera donc toujours plus facile pour un Français de prononcer un prénom japonais que l’inverse. Les Japonais eux, ont surtout du mal à prononcer les groupes consonantiques (des séquences de consonnes sans voyelles) comme dans Stéphane ou croissant.

– Même en choisissant un prénom français pour votre enfant, vous pouvez coupler l’écriture japonaise en katakanas avec des kanjis. Vous pouvez utiliser des kanjis qui ont la même prononciation ou choisir des kanjis uniquement pour leur signification. La lecture du prénom devra donc être précisée en « sous-titre » auprès des kanjis pour qu’il puisse être lu par les Japonais.

Vous aurez donc la liberté d’associer les kanjis qui vous plaisent aux syllabes du prénom de votre enfant. Idéalement essayez au moins de choisir des kanjis qui ont la même prononciation que la syllabe à laquelle ils sont associés, sinon votre enfant sera condamné là-aussi à expliquer la lecture de son prénom aux autres Japonais tout au long de sa vie !

– Attention à ne pas donner à votre enfant ce qu’au Japon on appelle un « キラキラ ネーム – kira kira name«  un prénom qui « scintille » comme on les appelle au Japon. Ce sont des prénoms souvent inventés, assez fantaisistes, ou pour lesquels la prononciation des kanjis associés est souvent impossibles à deviner. C’est un peu l’équivalent des parents qui appellent leur enfant Nutella ou Arobase en occident… Ces prénoms sont non seulement illisibles pour les Japonais, mais ils peuvent aussi être une source de nuisance et de moqueries pour les enfants et un frein professionnel pour eux lorsqu’ils atteignent l’âge adulte. Comme les enfants métis au Japon auront déjà à faire face à leur différence ethnique, il n’est peut-être pas judicieux de leur rajouter une difficulté supplémentaire.

Au Japon, on ne donne pas de deuxième ou de troisième prénom aux enfants. Vous pourrez bien sûr quand même en choisir et les faire figurer sur le passeport français de vos enfants. Au Japon, ils seront cependant considérés comme un seul et même long prénom. Je peux d’ailleurs vous confirmer que niveau paperasse, c’est très compliqué pour les gens comme moi qui en ont trois !

Lire aussi : Le Japon et la France : deux pays qui s’idéalisent l’un l’autre

Quelques idées de prénoms franco-japonais ! -MycrazyJapan

Conseils pour choisir

  • Si vous décidez de choisir un prénom bien français pour votre enfant, évitez de choisir un prénom trop difficile à prononcer pour les Japonais, comme Arthur, Martin ou Christian. Évitez donc certains sons et lettres comme le « r » français, le « ch », ou encore le « x » par exemple. Je déconseille également le son « u » car au Japon il se prononce « ou » comme dans « Sakura » prononcé « Sakoura« .
  • Pour les parents qui choisiront tout de même de donner deux prénoms à leurs enfants, un prénom typiquement Japonais au Japon et un prénom plus français en France par exemple, sachez qu’il est possible de les faire figurer indépendamment sur les passeports respectifs de chaque pays. Les deux seront affichés sur les documents de l’état civil.
  • Pour des raisons évidentes, évitez les prénoms, même jolis et porteurs de sens, mais qui signifie quelque chose dans l’autre langue, comme le prénom Chie en japonais qui se prononcé « chié » (シエ) en français… Faites quelques recherches au préalable.
  • Vous pouvez bien sûr inventer un prénom de toute pièce si vous voulez éviter les prénoms passe-partout ! Attention comme je vous le disais plus haut à ne pas donner à votre enfant un prénom trop difficile à porter et qui pourrait lui porter préjudice dans le futur !

Il y a évidemment de nombreux autres prénoms franco-japonais qui existent et il ne faut donc pas vous limiter à cette petite liste qui se veut non exhaustive ! À vous d’être créatif et de repousser – dans la limite de l’acceptable bien sûr – les frontières de l’originalité.

Lire aussi : Comment le Japon influence la France depuis plus de 50 ans

Si vous connaissez d’autres prénoms qui pourraient fonctionner dans les deux langues, n’hésitez pas à laisser un commentaire !

À bientôt sur MycrazyJapan !

 

Soyez le premier à commenter

Laissez un commentaire !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.