Comment bien réviser en japonais

Pour toute personne apprenant une langue en autodidacte, la gestion du temps est primordiale. Que vous vous prépariez à passer un examen comme le JLPT ou que vous cherchiez juste à améliorer votre niveau. Une autre chose importante à considérer est que vous n’arriverez jamais à tenir tout seul le même rythme qu’un cours en école avec un enseignant. Donc pour ne pas progresser trop lentement, il est essentiel de se fixer des objectifs linguistiques à atteindre sur le cours, moyen et long terme.
C’est bien sûr valable pour toutes les langues, mais surtout pour le japonais car l’apprentissage en nombre d’heures (voir photo ci-dessous) est plus long. Notamment pour les locuteurs occidentaux (ou locuteurs de langues latines ou romanes) comme nous francophones car le japonais n’est pas une langue proche.

Le nombres d’heures d’études nécessaire pour passer le JLPT diffère beaucoup selon la langue maternelle.

Donc une bonne façon d’optimiser son temps d’étude est de concevoir des plans de cours. Étant moi-même un apprenant autodidacte en japonais, j’ai élaboré plusieurs types de plans de cours pour mon usage personnel en fonction du temps d’apprentissage désiré. Je vous les présente dans le tableau ci-après. Ils intègrent les différentes composantes de l’étude de la langue japonaise (lecture, grammaire, vocabulaire, kanjis, etc.).

Les 4 compétences langagières de base lors de l’apprentissage d’une langue :

  • Ecouter (compréhension orale)
  • Lire (compréhension écrite)
  • Parler (expression orale)
  • Ecrire (expression écrite)

Ces plans de cours sont évidemment à combiner avec une pratique orale régulière de la langue, avec un locuteur natif si possible, pour régulièrement mettre en pratique les éléments appris et les retenir. À vous aussi de gérer le contenu même de vos leçons. Peu importe le niveau où vous êtes, ces plans de cours ne sont qu’une ossature. Libre à vous d’apprendre le vocabulaire qui vous convient, les kanjis et la grammaire en fonction de votre niveau et de regarder les programmes qui vous plaisent. De même le temps est donné de manière indicative. Vous pouvez moduler chaque partie en fonction de vos besoins.

Voici quelques idées de plans de cours conçus pour organiser vos révisions/études en fonction du temps que vous souhaiter y passer :

 Plan pour 1 heurePlan pour 1 heure 30Plan pour 2 heures
Lecture (1 article/texte)Lecture (2 articles/textes)Lecture (3 articles/textes)
 ⇒ 10 minutes⇒ 15∼20 minutes ⇒ 20∼25 minutes
 Kanjis (anciens + nouveaux) (∼15 minutes) Kanjis (anciens + nouveaux) (∼20 minutes) Kanjis (anciens + nouveaux) (∼30 minutes)
 ⇒ Révision des anciens kanjis : 10 Nouveaux : 5 ⇒ Révision des anciens kanjis : 10 Nouveaux : 5∼10 ⇒ Révision des anciens kanjis : 10 Nouveaux : 10
 Vocabulaire (10 minutes) Vocabulaire (15 minutes) Vocabulaire (20 minutes)
 ⇒ 1 page (environ 30 mots)⇒  1 page 1/2(environ 50 mots) ⇒ 2 pages (environ 70 mots)
 Grammaire (15 minutes) Grammaire (∼25 minutes) Grammaire (∼30 minutes)
 ⇒ 2 nouvelles règles ⇒ 3-4 nouvelles règles ⇒ 4-5 nouvelles règles
 Exercices (10 minutes) Exercices (15 minutes) Exercices (20 minutes)
⇒ En lien avec la grammaire⇒ En lien avec la grammaire⇒ En lien avec la grammaire
Compréhension orale (5 min)Compréhension orale  (10 min)
 Tests JLPT/Jeux/Apps (5 min)

N’oubliez pas d’intégrer quelques minutes de révision de la leçon précédente au début de chaque nouvelle leçon.

Notes et explications du tableau :

Lecture : Choisissez de nouveaux textes et notez le vocabulaire utile pour les leçons suivantes.
Kanjis : Pour bien retenir les innombrables kanjis, revoyez constamment ceux appris précédemment. On les oublie et on les confond facilement au bout d’un moment. Je vous conseille aussi de les tracer fréquemment, surtout au début pour bien comprendre la méthode.
Grammaire : Je vous conseille d’évaluer au préalable votre niveau selon le JLPT et ensuite d’apprendre la grammaire en fonction du niveau où vous êtes pour ne pas l’apprendre n’importe comment.
Exercices : Concernant les exercices, procurez-vous les corrigés au préalable. Je précise car certains livres vont proposer des exercices, mais sans les corrigés. C’est parfaitement inutile ! Comme vous n’avez pas de professeur pour vérifier vos erreurs, les corrigés sont indispensables. Et se faire corriger par une personne non formée, même japonaise, comporte aussi des risques d’erreurs. Rien n’est pire que de mal apprendre.
Compréhension orale : Soyez créatifs et variés dans votre recherche de contenus à visionner. Cherchez sur les sites Internet, sur YouTube, regardez la TV japonaise, des films, des séries, etc. Si vous pouvez avoir des sous-titres c’est encore mieux. Pensez bien à noter le nouveau vocabulaire aussi pour l’intégrer à vos révisions.

Tests JLPT/jeux/Applications : Dans cette catégorie, je mets pêle-mêle les divers tests, jeux et applications pour réviser le japonais. Vous en trouverez pleins, souvent gratuites, à installer sur votre smartphone ou à pratiquer en ligne. Apprendre en s’amusant, c’est important aussi.  😉

Si vous cherchez des sites pour avoir plus de contenu, jetez un œil à cette liste.

Conseils

  • Une bonne technique pour bien mémoriser, c’est de faire 3 pas en avant et 1 en arrière (voire 2). C’est-à-dire revoir en permanence le contenu des leçons précédentes afin de ne pas l’oublier et de partir sur des bases bancales. Partir sur des bases solides est primordial.
  • Mon autre conseil c’est de ne pas trop forcer sur la durée d’étude et d’espacer les séances également. Mieux vaux faire 1 heure par jour que 7 heures sur une seule journée. Au delà d’un certain seuil, votre cerveau n’est tout simplement plus capable de mémoriser tout ce qui a été vu. Quand vous commencez à être déconcentré, c’est le moment d’arrêter. Donc si vous voulez mémoriser efficacement 100 mots en une semaine par exemple, apprenez-en 15 par jour au lieu d’essayer d’engloutir les 100 mots en une seule journée !

Mugaku

Pour finir, c’est pas tous les jours que je vous recommande un site, mais celui-là il est bien ! Sur Mugaku, on peut commencer à apprendre le japonais en autodidacte, peu importe son niveau et c’est quelque chose que j’apprécie. Le contenu est de qualité et aborde tous les points de la langue : grammaire, kanjis, vocabulaire et surtout des modules pour s’entraîner à l’oral.
En plus de ça, il y a aussi des cours sur les expressions essentielles et des guides de conversation qui sont pratiques pour une première fois au Japon ou une première discussion avec un Japonais. Important aussi : Il y a du contenu pour les apprenants avancés (niveau JLPT 2 ou JLPT 1) ce qui est plutôt rare sur Internet !
Et puis j’ai trouvé l’équipe du site très réactive et ouverte aux suggestions et ça c’est précieux quand on apprend seul. J’ai pu prendre contact avec eux via leur page Facebook et le groupe LINE du site dédié à la communauté. La plateforme est payante bien sûr, mais c’est donné vu tout le contenu qu’elle propose. Je recommande chaudement !

Retrouvez encore d’autres articles sur le même sujet :

Bon courage dans vos révisions ! À bientôt sur MycrazyJapan !

 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*