Socialiser au Japon

Peu importe le but principal et la durée de votre séjour au Japon, j’imagine que vous voudrez surement rencontrer des locaux avec qui parler japonais, manger un morceau ou faire d’autres activités. Je vous propose donc cet article avec plein de bons plans et de conseils pour vous aider à rechercher et rencontrer des japonais.

Au Japon, chercher des contacts et des amis via internet et les réseaux sociaux est la méthode la plus répandue. C’est la première étape.

Image-Einstein_2013-01-08Il vous faudra donc être connecté. Si vous n’êtes pas 3.0 au Japon vous vous ferez vraiment moins d’amis. Donc si vous êtes du genre :” Un téléphone portable ?! Ça va pas ou quoi, tu veux que je m’irradie la cuisse !?”, ça risque d’être difficile pour vous de socialiser ici, les japonais n’étant pas du style à s’envoyer des signaux de fumée pour communiquer. Alors si vous pouvez avoir un smartphone, c’est le top, même si c’est très cher ici ! Un PC c’est déjà très bien mais vous n’aurez pas les applications. Au pire, prenez une tablette.
Les japonais sont des gens très connectés : Ils ont en permanence le nez collé à leur smartphone, dans la rue, le métro et même au bar et en boite de nuit ! Et je dis bien smartphone, pas téléphone. Ici tout le monde a le dernier modèle avec toutes les apps et options. Avec un Iphone 4, vous passerez pour un paysan ici. Pour approcher ces humains du 3ème millénaire, il vaut donc mieux adopter leurs outils et leurs façons de faire.

Voici déjà les applications et les sites où je vous recommande d’aller et les applis qu’il vaut mieux avoir sur votre smartphone :

unnamedLine :  L’application que tous les japonais utilisent j’ai l’impression. Ils ont tous un profil Facebook aussi, mais ils sont moins souvent dessus. En général, on me demande d’abord mon Line avant mon Facebook au Japon. C’est une messagerie gratuite pour ceux qui ne connaissent pas, un peu comme Whatsapp. Vous pouvez l’utiliser sur votre ordi mais il faut l’activer via un smartphone.

Tinder : Encore un aminiutre réseau social assez utilisé au Japon. Je connaissais pas mais des potes ont réussi à rencontrer des japonais comme ça donc ça marche. C’est pas mal d’avoir un smartphone aussi pour l’utiliser. Le réseau, assez récent, fonctionne un peu comme un site de dating. Si vous aimez les photos de l’autre et lui/elle aussi, vous pouvez commencer à discuter. C’est plutôt direct comme méthode mais ça permet de savoir directement à quoi ressemble l’autre, l’opposé du blind date.

Meetup-Logo-1-med1
Meetup : Un excellent site pour trouver des groupes qui organisent des événements. Il y a des groupes sur tous les thèmes et dans toutes les villes du Japon, il suffit de rechercher par mot-clés. Par exemple, international, cultural exchange ou language. Vous pouvez même créer votre propre groupe. Une fois accepté dans le groupe, rendez vous aux évents et rencontrez les gens. C’est aussi simple que ça.

jpg4z02014011423WhynotJapan : Un super site pour tout ce qui concerne la night life et les voyages basé dans la ville d’Osaka. Un bon moyen de rencontrer plein de japonais qui veulent faire la fête. Les soirées sont organisées dans plusieurs villes et leur calendrier est très complet et disponible longtemps à l’avance. Ils proposent d’autres activités comme des voyages et également un onglet « offres diverses » où vous pouvez trouver et contacter d’autres personnes.

Elan International Parties est une organisation qui organise des soirées internationales et des rencontres dans les villes de Tokyo, Sapporo, Sendai, Nagoya, Kyoto, Osaka, Hiroshima et Fukuoka. Ils organisent beaucoup d’évents et arrivent à rassembler beaucoup de monde. Le public est majoritairement composé d’étudiants japonais qui cherchent à entrer en contact avec des étrangers. J’y suis personnellement allé plusieurs fois à Osaka et je me suis vraiment amusé donc je recommande. Le prix d’entrée est généralement plus bas pour les étrangers donc c’est aussi un bonus !

ffFacebook : Le classique, tout le monde connait en France. Ce réseau social n’était pas si populaire que ça au Japon mais ces dernières années, le nombre de nouveaux utilisateurs augmente et prends le dessus par rapport à des réseaux 100% nippon comme Mixi. Cherchez des groupes ou des organisations qui créent des événements du style interculturel ou international. Il y en a pas mal, mais il faut parfois chercher un peu pour les trouver.

Les japonais sont aussi très adeptes du mail. Ils vous écriront beaucoup sur votre adresse mail perso et sur celle de votre téléphone (car les téléphones japonais ont une adresse mail). Ils vous enverront souvent des mails sur votre adresse Hotmail ou Gmail depuis leur smartphone. Le système de SMS est très peu utilisé.

Si vous êtes présents sur tous ces réseaux sociaux, vous allez trouver des amis très rapidement et plus facilement.

10893670_10155130675490635_1823514974_nSi vous êtes de passage a Tokyo et que vous souhaitez rencontrer facilement des amis japonais et/ou français alors je vous conseille d’aller au soirée organisées par Bonjour Tokyo !
C’est LA communauté Franco-Japonaise, avec tout type d’événements pour passer un bon moment et faciliter les rencontres internationales : Fêtes à thèmes, ateliers de discussion, pique-niques, soirées gastronomiques et même des soirées célibataires !

logoSi vous êtes sur Tokyo ou dans la région du Kansai, je vous conseille aussi les soirées Gaitomo qui permettent aux étrangers et aux japonais de se rencontrer lors de soirées tranquilles dans des bars. C’est sympa et on fait souvent de bonnes rencontres. Les japonais sont très ouverts et viennent toujours nous parler.

Astuces :

– Si vous habitez dans une auberge, vous aurez souvent des flyers ou des magazines à l’accueil qui font la pub de diverses choses. Il y en a parfois qui proposent des soirées donc c’est aussi une bonne piste pour commencer à chercher. Les guesthouses organisent, une fois par mois en moyenne, des soirées entre locataires afin que vous puissiez rencontrer vos colocs dans un cadre festif. Vous pouvez même parfois aller dans les soirées d’autres guesthouses.

– Pour la région du Kansai (Osaka, Kyoto, Nara, etc..), il y a aussi le magazine Kansai Scene. Il est en anglais et vous pouvez y trouver des annonces de gens qui veulent sortir, échanger et discuter. Vous pouvez aussi y passer une annonce gratuitement pour rechercher des amis. C’est un mensuel lu par 20.000 personnes dans la région apparemment.
Vous pouvez aussi passer des annonces dans d’autres magazines et sur d’autres sites internet.

nowifiAprès avoir recherché des contacts en ligne, vous allez devoir les rencontrer.
C’est la deuxième étape. C’est bien beau de chatter mais rien ne vaut une bonne vieille discussion à l’ancienne, autour d’une chopine de bière, accoudé au comptoir. Et pour ça, les japonais ne sont pas les derniers ! Je vous donne quelques conseils, de mon expérience perso ici et qui ne sont pas forcément valable tout le temps avec tout le monde mais vous serez surement confronté un jour à ce genre de situation.

Mes conseils pour vous faire des amis ici :

– Je vous conseille de parler japonais ou de trouver des japonais qui parlent anglais voire français (une sous-espèce très rare dans ce pays ). J’ai remarqué que plus on parle leur langue, plus les japonais auront tendance à se lâcher, faire des blagues et raconter des trucs perso : Même s’ils parlent bien une autre langue, rien ne vaut sa langue maternelle pour se sentir à l’aise. Ils auront aussi plus tendance à demander à vous revoir. Logique vous me direz, mais c’est bon à noter.

– Je vous conseille aussi de laisser des petites annonces « papier » partout où vous pouvez : International centers, bibliothèques, écoles de langue, cafés, sites internet, magazines, etc. Vous serez surpris du nombre de japonais qui vous contacteront avec un petit message du genre : « My name is Keitaro. I want make new friends ! »

– Pour rencontrer vos amis en vrai, donnez-leur rendez-vous à un endroit PRÉCIS, à une heure précise. Les japonais (les filles en tout cas) sont vraiment des nouilles quand il s’agit d’orientation et elles ne feront pas le tour du bloc pour vous chercher si elles ne vous voient pas. En plus, si vous ne parlez pas japonais, vous allez en ch*** pour expliquer où vous êtes au téléphone.

– En tant qu’étrangers, vous allez casser les codes sociaux sans vous en rendre compte. Ce n’est pas forcément une mauvaise chose mais il faut faire attention à ne pas dépasser les limites de l’intrusion, surtout au Japon. Je cite notamment parler avec un groupe de salarymen bourrés (un classique et toujours très drôle) et draguer les japonaises (ne forcez pas trop, car ça devient vite du harcèlement pour eux).

– N’espérez pas faire des apéros, des house party ou des bottiglione (un mot italien pour désigner un apéro improvisé dans la rue) avec des japonais, ce n’est pas dans leur culture. Ils vont dans les bars et les boites ou encore les izakayas pour boire et basta. Vous pourrez faire des afters en revanche car certains bars/boites sont ouverts jusqu’à tard le matin.

– Si vous sortez avec un groupe de français ou entre étrangers, vous aurez aussi plus de mal à vous immiscer avec d’autres japonais. Allez-y juste avec un ami, votre wingman. Vous ne serez pas tout seul et vous pourrez aussi taper la discute de temps en temps avec d’autres japonais qui oseront plus facilement aborder deux gaijins isolés qu’un gros groupe d’européens déchirés. Je connais aussi des gars qui sortent tout seul mais je pense qu’il veulent surtout choper de la meuf en solo…

– Les japonais sont très polis et ne vous diront jamais en face que vous leur faites ch***. Il préféreront vous feinter plutôt que de vous le dire. Donc si un/e  japonais/e vous dit 3 fois de suite qu’il est malade si vous proposez un RDV, c’est que c’est mort. Ou alors, il/elle est vraiment malade et allez lui apporter des médocs.

– Si vous êtes un gars, attention aux filles qui essaient de devenir votre amie mais en fait cherchent juste à vous passer la corde au coup. C’est cool un moment et ça vous faire croire que vous avez du succès, mais elles veulent juste un copain étranger pour parader devant les copines ou pire se marier et faire des gosses. Le truc horrible.

En résumé, je dirai qu’il est assez facile de rencontrer des gens au Japon et de faire de nouvelles connaissances. Ils sont très curieux et aiment parler aux étrangers. La difficulté sera de trouver une langue commune pour communiquer efficacement et garder contact sur le long terme si vous partez.
J’aurai encore plein d’autres conseils à vous donner mais je préfère éviter les généralités sur les japonais et vous laissez vous faire des amis avec votre propre style !

Allez à ciao bonsoir !

 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*