Conseils pour trouver un travail au Japon

blog 7

Trouver du travail au Japon n’est pas forcément très difficile, surtout sur Tokyo. Si vous avez un minimum de compétences et que vous êtes débrouillard, vous trouverez rapidement. Voici donc quelques conseils pour vous aider à trouver rapidement.

Renseignez-vous avant de partir : Évitez absolument d’arriver la fleur au fusil en pensant « On verra bien sur place. »La préparation est importante aussi et ça vous fera gagner un temps précieux une fois sur place. L’idéal est d’avoir trouvé avant même d’arriver (stage, au pair, promesse d’embauche, etc.) Lisez mon super article sur comment trouver un travail au Japon, ça vous aidera surement !

Parlez japonais : Mieux vous parlerez, plus facilement vous trouverez un travail, c’est logique. Plus vous approcherez du niveau d’un natif plus les propositions d’emplois augmenteront de manière exponentielle. Ça peut paraître logique de parler la langue du pays où l’on est, mais trop de pvtistes qui viennent au Japon pensent encore que sans parler un mot on peut trouver du boulot facilement. Imaginez vous chercher du travail en France sans parler français…

Parlez anglais :  Pour 100 offres d’emploi diverses pour les étrangers, 95 concernent des postes où il faut utiliser l’anglais. Et mieux vaut avoir un niveau proche d’un natif aussi tant l’exigence est grande côté japonais. Ils ne veulent très souvent que des anglophones natifs pour les écoles de langue et la concurrence est rude parmi les candidats (plein d’australiens, d’américains, etc). Les autres langues que vous parlez pourront être un plus pour votre recherche d’emploi mais c’est vraiment l’anglais qui domine.

Soyez omniprésent : Cherchez sur internet, allez voir des associations qui aident les étrangers à s’insérer, allez voir des entreprises, demandez auprès des mairies et offices spécialisés et faites marcher le bouche à oreille même en soirées, etc. Plus vous connaîtrez de monde plus votre réseau sera important et plus vous aurez de chances de trouver. Le bouche à oreille, le piston et la chance -être au bon endroit au bon moment- ont une importance capitale dans la recherche d’emploi. C’est surtout valable au Japon où il vaut mieux ne pas snober la communauté française et les autres étrangers.

Intégrez vous au système japonais. Pour faciliter votre embauche après d’un employeur japonais ou même étranger, faites comme les japonais : Ayez un compte en banque japonais, un numéro de téléphone japonais, un mail japonais, un CV japonais, etc. Vous ferez comme tout le monde tout en sortant de la pile de CVs.

Ne cherchez pas systématiquement dans votre domaine d’étude. Si vous travaillez dans un domaine spécifique, vous risquez de perdre du temps et de l’argent en ne cherchant un travail que dans votre domaine. Si vous êtes toréador par exemple, il va falloir faire des sacrifices. D’autres boulots intéressants risquent de vous passer sous le nez. C’est un PVT, donc vous êtes libre de travailler dans le domaine qu’il vous plait => Profitez-en pour changer et tester  d’autres boulots.

– De même, ne cherchez pas systématiquement à gagner beaucoup d’argent. Les salaires sont élevés au Japon, mais les petits boulots sont mal payés (entre 800 et 1000¥/H en moyenne). Si vous arrivez à gagner de quoi vivre chaque mois sans toucher à vos économies, c’est déjà une victoire. Si vous bossez dans une entreprise japonaise ou étrangère, vous serez à l’abri du besoin car ça paye bien. Si vous venez en Visa Vacances Travail, gardez du temps pour vos sorties et voyages et prenez plutôt un job à temps partiel.

Allez-y au culot ! Parfois l’offre est tout en japonais et vous arrivez juste à comprendre « Staff » et vous vous dites que votre niveau de japonais est trop faible pour pouvoir postuler. Essayez quand même, surtout si c’est un petit boulot genre serveur. Parfois ils seront ravis d’avoir un gaijin à mettre en avant, ça fait exotique  😎

Ne vous isolez pas non plus dans une trop petite ville, surtout si vous ne parlez pas japonais. L’immense majorité des offres d’emploi pour les étrangers se trouve sur Tokyo. Il y en a encore pas mal sur Osaka et Kyoto. Ensuite dans les petites villes, il faudra vraiment chercher car elles sont plus rares.

Ayez des amis japonais : Ils peuvent vous aider car ils connaissent leur pays et ses opportunités mieux que vous en général. Il y en aura toujours un pour vous filer un bon plan ou des conseils. Ils peuvent aussi vous traduire des trucs, vous aider sur votre CV et même vous pistonner.

Échangez des infos avec les autres français. Il ne faut surtout pas snober la communauté française ici ! Faites-vous un réseau de potes avec les autres pvtistes et prenez des conseils et des bons plans auprès d’eux. Si vous avez de la chance, ils vous diront où postuler, vous fileront des offres d’emploi ou vous pistonneront.

Amenez un costard avec vous ou une tenue classe, pantalon, veste chaussure, cravate pour avoir toujours une bonne présentation : C’est la tenue de boulot universelle et vous devrez en acheter un au Japon si vous n’en avez pas de toute façon.

Ne vous découragez pas : La recherche de travail est difficile partout mais comme dirait une marque que je ne citerais pas, Impossible is nothing. Souvent on a pas de réponses pendant un moment et d’un coup tout arrive en même temps.

Pour finir je dirai qu’il faut de la persévérance et un peu de chance pour trouver un travail ici mais bon c’est valable partout. Je suis d’avis que la chance, ça se provoque. Si vous suivez tous ces conseils, la chance viendra toute seule.

Allez, bon courage  😉

 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*