Bilan après 7 mois au Japon

Et allez, c’est reparti un nouveau bilan ! 7 mois au Japon !

Et là, c’est bon, le printemps est vraiment commencé !

Mais bon, pour un mois d’avril, le temps était naze ! Il a plu quasiment tout le temps et le reste, c’était nuageux ou frisquet. Du coup, les cerisiers ont pris cher et on a pas pu admirer autant qu’on aurait voulu les fleurs (et surtout pique-niquer dans les parcs et boire comme des trous !). Quand je pense qu’à ce moment-là à Rennes, il faisait 25°C, autant dire la canicule pour la Bretagne, c’est le monde à l’envers. On a quand même pu faire un Hanami (aller voir les fleurs) dans le parc du château d’Osaka. Une deuxième fois, on a été le long de la rivière Yodo, la plus grande rivière d’Osaka et il y avait un festival pour fêter les Hanami. Il y avait des arbres en fleur éclairés la nuit tout le long de la berge et des stands de partout comme une fête forraine avec pleins de spécialités culinaires. J’ai goûté à tout ce qu’il y avait, c’était génial !

DSC05631

Pour la good news aussi, je suis passé récupérer mon salaire chez mon ancien patron (on est quasi toujours payé 1 mois en décalé au Japon) et il s’est trompé de 9200¥ !!! J’ai eu l’impression de recevoir un virement de la banque en ma faveur comme dans les cartes au Monopoly ! Je suis bien évidemment allé lui dire, avec moult courbettes, qu’il s’était trompé et tout est rentré dans l’ordre. Nan je déconne. J’ai tout gardé pour moi comme un chacal.  😈 En même temps, le premier mois, il m’avait enflé d’au moins autant donc ça équilibre.

11118577_819178014830611_1008671303_n
Petite promenade au parc pendant la saison des cerisiers.

Niveau boulot, à l’école où je bosse, tout se passe super bien. Ça fait déjà plus d’un mois et c’est vraiment le meilleur boulot au monde ! Mes outils de travail ? Des jouets en plastiques et des contes pour enfants ! En gros, j’ai juste à serpiller la bave du petit dont je m’occupe tout en essayant de lui faire répéter des mots basiques en anglais et de lui apprendre à compter jusqu’à 10. Rien de bien compliqué donc.

Et je me marre tous les jours tellement il est drôle !

Déjà, il ne sait pas prononcer son prénom correctement et il s’appelle Akito au lieu de Tatsuhito. Il appelle aussi l’assistante Kika au lieu de Rika. Ensuite, il court partout comme un décérébré du haut de ses 80cm alors qu’il sait pas courir et il se vautre à chaque fois. On dirait une mouche enfermé dans un bocal. Mais bon il a l’air indestructible donc ça va !

Et puis les 2 gamins (oui c’est une école où il n’y a que 2 enfants !) sont vraiment sages : Ils rangent quand on leur dit de ranger, ils mangent quand on leur dit de manger, ils arrêtent de jouer quand on leur demande, ils ne pleurent quasi jamais. Ils sont polis, intelligents. En fait, on dirait les gamins parfaits dans les pubs à la télé, ceux que tu vois jamais dans la réalité ! Je sais pas si c’est parce qu’ils sont japonais, mais je trouve les gamins français bien plus turbulents.

Sinon, je suis retourné à Kyoto avec des potes aussi. C’est vraiment une ville qui se visite en plusieurs fois tellement il y a de choses à voir. Il y a littéralement un temple tous les 50m . Bon après quand on a vu un un on les a tous vu, mais c’est toujours sympa à voir. La première fois, j’avais été visiter une série de temple à la sortie de la ville et l’ancien palais de l’empereur. Cette fois-ci, j’ai fait le célèbre quartier de Gion avec on ambiance d’antan et ses japonaises habillées en kimonos. J’ai complété la visite en allant voir le temple Kinkaku-ji. Il est super connu car il est recouvert d’or et le parc autour est vraiment sympa, typiquement japonais. Vers la sortie, il y avait une petite échoppe qui vendait du thé vert avec des paillettes d’or dedans ! Bon là j’ai craqué, j’ai fait mon gros touriste et j’ai acheté directement le paquet pour 1000¥. Je vais pouvoir boire de l’or youhou !!

DSC05587
Le Japon dans toute sa splendeur.

J’ai été voir aussi le temple Horyu-ji à Nara. C’est la plus ancienne structure en bois au monde (14 siècles d’ancienneté quand même) et c’est classé au patrimoine mondial de l’Unesco. Très très beau et impeccablement conservé. Pour ne rien changer à notre style de visite, on y est allé en buvant des bières avant d’arriver, encore crevés de la soirée du samedi et on est arrivés complètement à la bourre donc on a du se presser.

DSC05687
Du haut de ces toits pointus, 14 siècles nous contemplent.

Depuis que j’ai arrêté de bosser le soir, je retrouve l’envie et le temps surtout pour sortir. Du coup, ce mois-ci, j’ai dépensé une somme phénoménale en soirées diverses. À tel point que la dernière semaine, il me restait que 8000¥ pour finir le mois. YOLO comme on dit maintenant !

11127566_10152636036165194_3990759719473351944_n
On était bien chauds déjà !

J’ai fait un izakaya avec tous les nouveaux potes de mon auberge (majoritairement des français) et plusieurs potes japonais. Je suis devenu un fan absolu des izakayas : On peut boire et manger pour vraiment pas cher ! Bon celui qu’on a fait à America-mura ce mois-ci nous a quand même coûté plus de 44.000¥ en 4h , soit environ 345€ au taux actuel !! Mais bon, on était 17 environ donc ça s’explique. À moi seul, j’ai dépensé 14.000¥ ce soir-là… Je me suis bien amusé mais mon portefeuille a saigné…

téléchargementJ’ai fait 2 -3 soirées internationales bien sympas aussi. Les japonais qui y vont ont vraiment envie de nous parler et il y a jamais foule d’étrangers donc on se fait parfois harceler mais c’est marrant. Avec ma tête, j’ai parfois droit à des questions bien débiles, je veux dire bien japonaises du genre : « Tu viens de quel pays ? » alors que c’est une soirée franco-japonaise… Quand on me demandes ça, je demande après : « Et toi tu viens d’où ? » avec un air bien sarcastique. Et ils me répondent toujours : « Moi, je suis japonais ! » avec un grand sourire innocent. Ah là là, ils sont mignons..

Concernant mon niveau de japonais, j’ai progressé encore pas mal. J’arrive à gérer des conversations assez longues sur beaucoup de sujets différents. Au boulot, on parle japonais entre collègues donc ça m’aide et je continue à bosser 1h par-ci par-là. J’ai aussi trouvé l’école de langue où je veux aller. J’ai pris les infos nécessaires et je n’aurai plus qu’à m’inscrire sou peu. Avec quelques cours le samedi avec un vrai prof, je devrai progresser plus rapidement, parce que tout seul, la motivation se perd parfois. Ici, peu de pvtistes parlent japonais au final ou juste le minimum syndical pour draguer. Lors de l’entretien, l’employée m’a déballé un questionnaire de 214 questions pour évaluer mon niveau ! Examen surprise pendant 1h. Elle m’a dit que j’étais niveau intermédiaire donc je suis content, ça prouve que j’ai progressé convenablement depuis mon arrivée.

Quelques brèves comme d’habitude parce que j’ai pas le temps de tout vous raconter en détail :

– J’ai trouvé la japonaise qui boit le plus de tout le pays : Ma collègue de boulot. Je l’ai vu s’enfiler plus d’une quinzaine de verre d’alcool fort sans broncher et sans devenir bourrée surtout ! Surréaliste quand on sait que la japonaise moyenne s’évanouit après une bière… C’est une grosse fêtarde en plus donc ça promet encore des soirées de folie !

– J’ai pris le taxi pour la 1ère fois avec des potes pour rentrer de soirée car il y avait plus de métro et le chauffeur s’est arnaqué tout seul ! On lui a donné un billet de 10.000¥ et il nous a rendu 10.000¥ en petites coupures. On s’en est rendu compte en sortant de la voiture donc pas notre faute.

– J’ai appris un truc incroyable de mes collègues en changeant une couche au boulot (ouais ouais j’ai aidé un peu !  😎 ) : Tous les enfants japonais naissent avec une tâche bleue sur le bas du dos ! Ça s’appelle la tâche mongoloïde et quasiment tous les enfants asiatiques l’ont, surtout les japonais et les inuits. Ça m’a bien bluffé d’apprendre ça.

– Il y a un français dans mon auberge qui est à Osaka depuis plus de 9 mois et il n’est quasiment jamais sorti de Osaka, voire de l’auberge ! Il n’est pas allé voir Nara, Kobe ni rien. Il a passé juste 1 jour à Kyoto. Dès qu’il sort de l’auberge, on fait péter les bières pour fêter ça. Mec, si tu me lis  😉

– À l’école l’autre jour, j’apprenais les couleurs aux gamins et on faisait un jeu où je leur disait de me ramener des objets verts, bleus, etc. Arrivé à la couleur marron, un des gamins se lève de sa chaise, court vers moi et me touche le nez en criant « Brown ! ». Ça a bien fait rire le staff de l’école.

Voilà pour ce 7ème bilan de mes aventures japonaises ! La Golden Week commence la semaine prochaine donc je vais voyager un peu plus maintenant que j’ai les moyens et un peu de temps.

Au programme pour le mois prochain : Universal Studios Japan, un festival de musique électro japonaise sur la plage et probablement une petite visite des îles d’Awaji et de Shikoku. Et bien sûr encore des soirées et surement des super rencontres !

À bientôt !

 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*