Bilan de ma première semaine

Ça y est, je suis au Japon !!

Ça fait un petit moment que j’ai pas blogué parce que j’avais une blinde de trucs à faire, boulot, préparation du voyage, etc. et je voulais attendre d’être arrivé pour avoir des trucs à vous raconter.

Donc voilà le résumé de ma 1ère semaine au Japon (j’arrive pas à croire que ça fait une semaine déjà) 😯

Après presque 2 jours de voyage et 16H de vol, j’ai enfin mis le pied sur le sol japonais ! L’arrivée était pas facile – problèmes de compréhension, d’orientation, de timing – mais j’ai finalement pu retrouver mon pote qui m’héberge pour les premiers jours sur Tokyo. Les 2-3 premiers jours sont surnaturels, j’arrivais pas à croire que j’y était enfin, après des mois à en rêver. J’avais l’impression d’être un gosse dans un parc d’attraction, avec des trucs à voir de partout en un temps limité.

Par contre, je me paye un décalage horaire de MALADE depuis l’arrivée du style couché à 8h du matin, levé à 17h vu que j’ai pas dormi pendant 2 jours en arrivant. Je mange à n’importe quelle heure et j’ai les yeux violets de fatigue. Autant dire que mon horloge biologique prend cher en ce moment.

En tout cas, heureusement que Tokyo ne dors jamais et qu’il y a toujours des trucs à faire dans certains quartiers à 4H du matin (nan pas ce genre de choses, je vous vois venir !)

DSC00041
Shibuya

Bref, j’ai fait pas mal de trucs mine de rien en 7 jours même si le temps est passé vite :

J’ai passé pas mal de temps à Shibuya, car c’est un quartier proche de l’endroit où habite mon pote et qu’il y a plein de trucs à faire et à voir.

J’ai aussi rencontré à l’aéroport un gars qui était dans mon cours de jap le semestre dernier – le hasard absolu ! – et il m’a expliqué plein de trucs. On est allé boire quelques bières déjà – pas top d’ailleurs les bières japs – et on est sorti 2/3 soirs à Shibuya et c’était vraiment cool ! On a été dans un bar à chicha un peu dégueu mais super sympa entre 1h et 5H du matin le 1er soir pour attendre le 1er métro.

On s’est aussi fait aborder ce soir là par des dames qui proposaient des « massages ». Avec nos têtes écrit « touristes  » dessus, elles nous ont repéré direct et nous ont poursuivi sur plusieurs mètres en répétant « Blowjob, blowjob ! » pour nous attirer mais on a résisté 😎  malgré une qui nous proposait de regarder son catalogue de filles !

J’ai été à Akihabara, le gros quartier de l’électronique à Tokyo pour trouver un téléphone (échec absolu tellement c’est compliqué) et j’ai pris quelques photos sympa. Il y avait beaucoup de filles sapées en poupées qui distribuaient des flyers en prenant une voix couinante et à qui tout le monde mettait des vents. Pas facile comme boulot…

Sinon le weekend avec mon pote chez qui je loge, on est allé à Kamakura près de Tokyo voir le temple Engaku-ji et on a aussi vu un grand bouddha en bronze. On a pas mal marché et on a terminé dans un Onsen où l’eau est noire dû aux minéraux. J’ai surkiffé le combo eau chaude, eau froide, sauna et douche sur les petits tabourets. J’ai pu voir des zgegs de japonais dès la 1ère semaine du coup haha

Pour terminer cette première semaine, j’ai aussi été à Roppongi, le quartier des étrangers et la soirée était plutôt légendaire : On a commencé tranquillement dans un bar à Shisha (encore!) près du métro après s’être fait ramenés par un rabatteur camerounais. La chicha était méga forte et on est parti après 2 verres. Là, mon pote me dit qu’il a des tickets pour rentrer dans une boite pas cher à Shibuya donc on s’est tapé tout le trajet depuis Roppongi pour y aller. On passe au Don Quichote à Shibuya, un magasin où on a pris à boire et là on tombe sur 4 japonais à moitié bourrés qui nous tchatchent en anglais et qui nous ont convaincu d’aller avec une autre boite avec eux. On a papoté 30 minutes et on est parti à leur boite un peu déchiré.  On est rentré tranquille et on s’est pas mal amusé et mon pote, même méga déchiré était à 2 doigt de choper. Puis la boite a fermé et on s’est retrouvé dehors et là ça a commencé à devenir n’importe quoi :

On est resté à comater devant la boite un moment en étant mort de rire pour je sais plus quoi puis on est redescendus vers le métro et là on s’est accoster par un petit groupe de japonais avec des meufs maquillées comme des voitures volées qui nous ont qui m’ont convaincu de RETOURNER à Roppongi faire la fête. Du coup, on a tous pris un taxi, le temps que je me retourne mon pote s’était barré en douce le salaud. Du coup je me retrouve seul dans un taxi en direction de je-sais-pas-où avec des japonais bourrés. Arrivés à Roppongi, on est allé dans un genre de bar de nuit avec beaucoup d’étrangers (il était déjà 7h du matin…) et j’ai dansé comme un ouf. J’ai même retrouvé deux des japonais de la première boite ! Par contre vers la fin, un étranger m’a pris la tête sur le dancefloor et il a essayé de se bastonner avec moi. Heureusement que son pote américain l’a stoppé parce que c’était une masse et il m’aurait étalé comme un criquet. Ils étaient à 4 mecs du staff pour l’arrêter à un moment. Après l’avoir viré, ils m’ont même offert un verre, c’était sympa. Mais j’étais tellement déchiré que je comprenais plus trop. J’ai du dépenser presque 8000¥ ce soir là, mais bon c’était une super soirée !

Les trucs marrants qui me sont arrivés : 

– On m’a comparé à Afroman (WTF ?!) Ronaldo et August Alsina, un rappeur que je connaissais pas. J’attends le Mickaël Jackson et Chris Brown. Tous les métis sont pareils pour eux je pense.

– En boite, on a été dans la salle Hip-Hop/Rap. C’est délirant de voir des japonais en mode gangsta, ils sont mignons à essayer d’être méchants !

– Toujours avant la boite, j’avais acheté des supers cacahuètes grillées au miel et le vigile a pas voulu que je les emmène en boite. Un des japonais avec nous a quand même eu le temps d’en mettre plein ses poches et à chaque fois qu’on le croisait dans la boite, même aux chiottes, il criait « Peanuts ! » et nous en mettait dans la bouche.

– Je comprends rien à ce qui est écrit sur les emballages des produits dans les magasins, du coup j’achète la moitié de mes courses au pif. Je sens que je vais avoir des surprises…

DSC00054
Beurk !

J’ai aussi noté mes 1ères impressions et observations :

– La ville de Tokyo est très propre le jour et très sale la nuit à cause des gens qui sortent et dégueulassent tout et du fait que les éboueurs ne passent que le matin. Mais en général, on pourrait bouffer par terre tellement c’est propre.

– Gros sentiment de sécurité également, je vois vraiment mal quelqu’un me faire les poches, me bousculer ou même m’agresser. Par contre, si quelqu’un me rackette un jour, je ne sais pas si un jap se bougera pour me venir à l’aide vu que tout le monde joue au même jeu : ignorer ses voisins le plus possible et faire comme si les autres n’existaient pas. J’espère que c’est juste à Tokyo que les gens sont aussi coincés.

– J’ai pas croisé énormément d’étrangers. Je pense qu’ils sont concentrés dans certains quartiers et endroits et qu’ils sortent que la nuit surtout les fêtards. J’ai aussi l’impression qu’ils sont tous anglophones, j’ai dû croiser 4 français. Les blacks que j’ai vu se comptent sur les doigts d’une main sauf à Roppongi bien sûr où ils sont tous fourrés.

– Dans le métro, c’est silence of the dead ! Pas un son, on entendrait une mouche péter. Tout le monde a le nez écrasé sur son portable et personne ne se regarde. Pas vu quelqu’un manger ou même boire non plus. J’imagine même pas un mec venir chanter, faire la manche ou même rire un peu fort.

J’espère que je ne vais pas devenir comme eux. Je pense que je vais tenter des bastons de regard avec des salarymen pour pimenter mes longs trajets.

– Il y a aussi énormément de filles je trouve par rapport au nombre de mecs. Et contrairement à ce qu’on peut penser, elles sont toutes très différentes de visages, y a vraiment de la variété.

– C’est quand même pas facile d’être étranger ici surtout si on parle pas la langue. On est un peu catégorisé et quand on ne comprend pas tout c’est la galère parfois, genre pour trouver du staff qui parle anglais même dans les quartiers connus de Tokyo c’est quand même bien compliqué. Certains employés font genre « Je vous ai pas vu » parce qu’ils n’ont pas envie de se faire humilier dans la langue de Shakespeare.

J’ai eu une fausse joie l’autre jour, quand un employé d’Akihabara m’a dit qu’il parlait anglais et quand il a parlé j’ai pas compris un seul mot de ce qu’il m’a dit, du coup j’ai fait semblant de piger haha !

DSC00047
Un petit restaurant de ramen là ou j’habite.

Voilà pour le résumé de cette 1ère semaine au Japon ! J’ai oublié plein de trucs mais après c’est trop long ! Je ne devrais pas tarder à bouger sur Osaka et je vous ferai le bilan de mon 1er mois juste après. Allez sur l’onglet Flick à droite pour voir toutes les photos que j’ai pris, il y en a une quinzaine. J’en ai pris certaines avec des modes spéciaux genre aquarelle et ça rend pas mal.

A la prochaine !

 

6 Comments

  1. Oh non, ne fais jamais ça (semblant de comprendre!) Généralement les gens le sente que tu comprends pas et c’est vexant! Inverse les roles et dis moi ce que tu ressentirais!

    Wooow je suis trop contant de reprendre ton aventure du début, c’est comme si j’y étais (Genial je vis par procuration maintenant!)

    (Non mais c’est quoi cette épisode des lascars en pleins milieu???? ah aussi, est-ce que tu peux faire en sorte que lorsqu’on clique sur le photos elles s’ouvrent sur une autre page? (elle s’ouvrent sur ta page et j’arrete pas de les fermer et me rendre compte que sa ferme ton site, je sais pas si tu vois ce que jeveux dire? )

    C’est un salaud ton pote de te planter comme ça? Fais attention quand même! (on est jamais trop prudent)
    Aahahaahahh Oh non je croyais que s’etait une legende les massage/prostitution !!!

    Premiere semaine bien remplit! Hate de lire la suite !

    • Alors pour les photos j’ai jamais trouvé l’option pour les ouvrir dans une autre fenêtre oui c’est dommage c’est un meilleur effet. Première semaine bien remplit en effet !

  2. Coucou Manu, cher Emmanuel,

    Je suis haïtien, 25 ans, je te lis depuis Miami. Je suis tombé sur ton blog ce après-midi après avoir vu la vidéo sur japonais noir et quel régal incommensurable, quel délice 🙄 😛
    Ton don et tes atouts pour l’écriture 2.0 ne font aucun doute.

    J’ai moi-même fait un séjour d’un peu plus d’1 mois à Yokohama, il y a environ 1 an et demi dans le cadre d’une formation internationale. Je suis tombé très vite amoureux de ce pays…qui ne m’intéressait pas vraiment avant. Ce fut presqu’un choc existentiel!

    Au fil des mois, je n’ai eu qu’une conviction: y retourner pour une plus longue période. Donc tomber sur ton récit est du pain béni.

    Je t’envoie mes pensées positives pour la suite de ton séjour et au plaisir de te lire. 😉

    Max

    • Salut Max Jean-Louis et merci d’être passé sur mon site ! 😉
      C’est toujours sympa de savoir que des gens prennent plaisir à lire ce qu’on écrit donc je te remercie 😎
      J’espère que tu reviendras un jour au Japon ! N’hésites pas à me prévenir et on ira boire un coup sans souci !

      • Absolument Manu, si je viens dans les 6 prochains mois, je te ferai signe à coup sur…Who knows? En 2013…je n’ai su que 2 semaines avant que j’allais au Japon. C’est vrai que tout était bien agencé tout de suite mais ça a quand même été une (énorme) surprise de dernière minute.

        Toi aussi si tu passes à Miami, New York ou même L.A. un de ces quatre fais moi signe à tous les coups pour un verre à South Beach, à Grand Central Terminal ou à Venice Beach 😉

        En attendant je continuerai à suivre tes aventures (ra)contées avec ce brin d’humour si rafraîchissant.

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*