Être Noir au Japon

4_5dto1
You called me 黒人 ?!

Yo my niggas !!

Voici un article qui sent bon le Rap, le Hip-Hop, le Zouk, le KFC et le basket-ball ! Bon allez j’arrête avec les clichés  :mrgreen: !

Bref, au pays des mangeurs de riz (ah merde encore un cliché), c’est un sujet qu’il est intéressant d’aborder. Moi-même étant un peu chocolat comme vous avez pu le remarquer, je me suis demandé avant de venir comment j’allais être reçu par les locaux et si ma couleur de peau allait me poser problème ou encore si j’allais être traité différemment des autres étrangers. Les japonais sont-ils racistes ? Ont-ils des préjugés sur les gens de couleur ? Quelles sont leurs réactions en voyant des Noirs dans leur pays ?
Je suis au Japon depuis quelques temps maintenant et j’ai pu me faire une opinion sur la question que je vous partage donc dans cet article.

Que pensent les japonais des Noirs en général ?

La principale impression que j’ai, c’est qu’ils s’en foutent. Que vous soyez Noir ou Blanc pour eux, c’est la même chose : Vous êtes un étranger, point. Ils différencient quand même les métis des Noirs. Pour eux, un Noir, c’est un Américain ou un Africain. Les métis, ils ne peuvent pas les catégoriser aussi facilement.

Une chose aussi qui peut sembler logique, mais qu’il faut quand même préciser avant, c’est qu’il y a vraiment peu de Noirs au Japon. Il viennent d’un peu tous les pays du monde, d’Afrique ou des Etats-Unis et aussi d’Europe, mais ils sont vraiment pas foule. Cela fait déjà pas mal de temps que je suis au Japon et il peut se passer des jours et des jours sans que j’en croise, et ça inclue les touristes bien sûr. Et ça, même en comptant les touristes donc c’est très peu. Il n’y a pas un pays ou une communauté qui aurait émigré massivement et se serait installé de manière visible. De plus, ils sont surtout présents dans certains endroits : Tokyo, en particulier Roppongi, le quartier des étrangers et Okinawa pour les militaires américains. Du coup, les japonais ont peu d’avis sur la question (comme sur beaucoup d’autres sujets vous me direz…) et ne les classent pas dans une catégorie particulière.

Les japonais ont-ils des préjugés sur les gens de couleur ?

Non pas spécialement. On peut quand même noter quelques clichés et quelques maladresses de leur part : Souvent, les deux seules représentations qu’on retrouve sur les Noirs dans les médias ou les publicités, c’est l’Africain qui meurt de soif et qui a besoin de vos dons ou le Noir Américain qui est rappeur ou sportif. Au niveau des boulots également, à chaque fois que j’ai vu des Noirs travailler au Japon, ils étaient rabatteurs pour bar/boite/club de strip ou magasins de vêtements américains. Les autres étaient videurs de boite de nuit… C’est le boulot international pour les Noirs j’ai l’impression… Niveau cliché, il y a également l’éternelle question sur la taille du pénis que j’entends quelques fois.

Pareil lorsqu’on me demande ma nationalité et que je les faits deviner. On ne me cite que des pays à majorité noire, genre les pays africains ou le brésil.
Je pense aussi que dans l’imaginaire de certains japonais, les Noirs sont synonymes de criminalité, de gang et de violences.
On m’a aussi demandé si j’étais musulman…

La politesse culturelle.

Comme vous le savez sûrement, au Japon, la politesse domine tous les aspects de la vie. Les gens disent rarement ce qu’ils pensent vraiment, surtout si c’est une remarque blessante ou une pensée qui peut être insultante. Il est donc très peu probable que quelqu’un vous fasse un commentaire désagréable, du genre une blague sur Ebola ou un commentaire raciste sur votre couleur de peau. C’est la retenue traditionnelle, le fameux Tatemae (建前). Parfois en passant à côté de quelqu’un, j’entends les mots « gaijin » ou « こくじん » qui signifie « personne Noire », mais je ne comprends pas toujours ce qu’ils disent donc je ne peux pas savoir si c’est en bien ou en mal qu’on parle de moi. Quelques amis aussi ont eu des petits problèmes car ils étaient étrangers mais ils sont blancs donc c’est hors-sujet. 😆

Quelle présence pour les Noirs dans les médias japonais ?

lk
Une publicité Softbank avec Dante Carver.

Les japonais aiment bien inviter dans leurs émissions télés (souvent complètement timbrées !) des étrangers qui parlent japonais pour leur demander leur avis ou les faire participer en tant que chroniqueur ou candidat. Il n’est donc pas rare d’apercevoir des Noirs sur des plateaux télés. Et ils ne jouent pas les bêtes de foires à qui on pose pleins de questions bizarres, ils sont traités normalement.

Un exemple au hasard : J’ai vu un programme à la télé ou une famille africaine venait au Japon pour rencontrer une famille japonaise et vivre avec eux quelques jours en échangeant culturellement, un peu comme l’émission « Rendez-vous en Terre Inconnue » chez nous. La différence culturelle était évidemment gigantesque, mais le but de l’émission était clairement de mettre en avant les bons côtés de ces différences.

Il y a aussi des stars très appréciées comme Dante Carver, un américain qui fait les pubs pour l’opérateur Softbank ou Jero, un métis noir-japonais qui chante de l’Enka, une musique traditionnelle japonaise.

Être Noir et Français, un avantage.

On me demande systématiquement d’où je viens mais c’est normal car je suis étranger et métis donc les japonais s’interrogent. Et ils sont très curieux ! Certains ne fréquentent pas souvent des étrangers et ils posent beaucoup de questions parfois bizarres.
D’ailleurs en parlant de pays d’origine, être Noir ET Français est un gros avantage ici. La France a tellement une bonne image ici que c’est ça qui prévaut avant la couleur de peau. Une fois je suis allé à une soirée franco-japonaise et plusieurs personnes sont directement venus me parler de tout et de rien sans poser de questions sur ma couleur de peau. J’étais juste considéré comme un français. Ce qui compte vraiment pour eux, c’est le pays d’origine. Et c’est systématiquement la 1ère question qu’on me pose à chaque fois.

Y a-t-il des métis Noirs/Japonais ?

Il y a très peu de métis qui naissent au Japon, environ 20.000 par an apparemment selon les chiffres du gouvernement japonais. C’est très peu comparé à la France. Sur ces 20.000 enfants, une petite partie a donc un parent Noir, aux origines diverses. J’en ai croisé quelques-uns et ils sont en général très bien intégrés. Physiquement, le « mélange » est un peu inhabituel, mais le résultat est souvent très beau. Le mélange est appelé blasian en anglais pour la contraction de black et asian. La vie ne doit pas être facile pour eux tous les jours parce qu’on doit systématiquement les prendre pour des étrangers et leur parler en anglais. Je vous conseille de regarder le documentaire japonais Hafu « ハーフ » si vous voulez en apprendre plus sur le métissage en général du point de vue japonais. Il y est surtout abordé le sujet de la discrimination. Je vous mets la bande annonce ici.

L’intérêt porté par les japonais à la « Black culture ».

téléchargement
La couv d’un album de Lil Jon.

Pas mal de japonais, surtout parmi la jeune génération Tokyoïte, s’intéressent à la Black culture surtout depuis les années ’90. Comprenez la musique, la mode, avec évidemment en tête de liste, la culture afro-américaine. Les boites de nuit ici passent systématiquement du Hip-Hop, du R&B, mais aussi du Rap et on peut y voir des japonais habillés en mode gangsta avec chaînes en or et baggy. Depuis peu, c’est la culture Jamaïcaine qui perce avec le Dance-hall et le Reggae. Il y a quelques documentaires sur ces sujets que vous pouvez trouver facilement sur YouTube. C’est une bonne chose je pense, de voir que ces cultures si éloignées les fascine et les intéresse à ce point. D’autres japonais que j’ai rencontré ont eu l’occasion d’aller en Afrique pour des missions humanitaires ou pour apprendre le français. Ils se sont intéressés à l’art tribal, aux tresses, etc. Et pour l’anecdote, le patron du restaurant où j’ai travaillé en arrivant au Japon connaissait le chanteur français Tété.

Je vous mets ici aussi un court reportage de 2011 à Tokyo sur ces japonais qui veulent devenir Noirs. 

Et niveau love…?

En amour, c’est un principe, il n’y a rien d’impossible ! 😀 J’ai vu quelques couples Noir-japonaise au Japon, parfois avec des enfants (des blasians baby donc) et aussi de jeunes japonaises branchées arborer fièrement leur copain Noir ou métis. Certaines japonaises ont même clairement une petite préférence pour les gars bronzés. On m’a déjà dit plusieurs fois qu’on me trouvait mignon. Donc il n’y a pas de sushis, tous les goûts sont dans la nature, à vous de trouver votre égérie !

Pour finir une petite liste des trucs qui me sont arrivés au Japon parce que je suis métis :

– On me dévisage parfois dans la rue, même à Osaka qui est pourtant une ville un peu cosmopolite. C’est un peu usant à la longue, mais j’y fais moins attention maintenant. À croire que certains n’ont jamais vu un bronzé de leur vie ! Parfois je me demande si les gens ont la télé quand même…  Dans le restaurant français où je travaillais, certains clients étaient clairement surpris de voir débouler un serveur métis. J’ai souvent eu droit à 2-3 questions.

– On me compare régulièrement à des gens célèbres du genre le chanteur August Alsina, Jake Puckerman de la série Glee et surtout Stephen Curry, un basketteur américain, qui apparemment est très connu ici. Je ressemble un peu à tous les blacks connus pour eux j’ai l’impression…

– Au onsen, dans les vestiaires de la piscine ou à Spa World, comme on est tous nus, j’ai aussi souvent le droit à des petits coups d’œil des japonais en dessous de la ceinture, genre juste pour checker !

– Comme je l’ai dit plus haut, à Osaka (et au Japon en général d’ailleurs), il y a très peu de Noirs. Du coup à chaque fois que je croise un autre black, on se fait souvent un petit signe de tête discret, un peu comme le gaijin nod pour ceux qui connaissent. Je ne sais même pas de quels pays ils viennent la plupart du temps. Certains sont tout aussi étonnés que moi de voir une autre personne de couleur d’ailleurs. C’est une situation assez marrante.

– Très souvent, quand un gosse japonais me voit dans la rue, il bloque : Il me regarde avec de grands yeux ronds (enfin bridés vous m’avez compris !) et reste fixé comme ça genre 20 secondes. Moi, je leur fait un grand sourire et un petit coucou et en général ils sourient aussi. Ils doivent avoir peur que je les mange.

– J’appréhendais un peu d’aller au coiffeur avec ma tignasse mais comme je trouvais pas de coiffeurs étrangers, je me suis lancé pour un coiffeur japonais. J’ai montré une photo de ce que je voulais et j’ai un peu expliqué ce que je voulais. Il m’a fait ça comme un chef, bien mieux que certains coiffeurs en France d’ailleurs.

l
Voici trois japonais.

Conclusion

Je dirais que le racisme contre les personnes de couleur ne se ressent jamais au Japon. Parfois, on sent bien que les étrangers ne sont pas trop les bienvenus ici ou là, mais c’est tous les étrangers confondus. Alors attention : Je pense évidemment que certains japonais sont racistes. Certains détestent clairement les étrangers (en particulier les Coréens et les Chinois), mais ils sont une minorité. Et même un Japonais, raciste au possible, ne se permettra jamais de vous insulter en public ou de vous dire ce qu’il pense vraiment de vous. Si quelqu’un ne vous aime pas à cause de votre couleur de peau, vous ne risquez donc pas d’affrontements directs ou de situations à caractères racistes.

De plus, les mœurs évoluent clairement dans le bon sens car les japonais s’ouvrent de plus en plus au monde et perdent peu à peu cette mentalité isolationniste qui les caractérise depuis longtemps. À vous aussi de donner une bonne image de vous-même : Vous êtes l’ambassadeur de votre pays et de votre culture.

Donc si comme moi vous êtes métis ou Noir, peu importe vos origines, vous n’avez rien à craindre en venant au Japon, vous ne serez pas discriminé. Habillez-vous bien et parlez japonais et croyez moi que les gens viendront vous parler avec grand plaisir ! 

Voilà, j’espère que mon article vous aura un peu aidé à surmonter votre appréhension si vous comptez venir au Japon.

Je vous invite à regarder la vidéo que j’ai faite sur ma chaîne YouTube pour compléter cet article :

 Et en bonus, voici d’autres blogs qui traitent du sujet.

Japonaisnoir
Un martiniquais au Japon
BlacksinJapan

 

25 Comments

  1. C’est un très bon article franchement ça me rassure moi qui suis noir en France j’ai l’impression que le racisme en France est beaucoup plus fort qu’au Japon peut être que j’irai là bas après les études rien ne vaut un pays de travailler dans un pays où on se sent bien..

  2. salut moi c’est loiprin clearck, je suis noir je vis au Congo, je me suis interressé au japon pour mes études Universitaires et je me demandais si le JAPON était un pays encré dans le racisme comme l’Inde et ce que vous avez dit dans votre blog m’a vraiment enlevé l’angoisse et je me demandais si Osaka était une ville très accueillante? Merci pour le moral!

    • Salut Loiprin, ne t’inquiètes pas pour le Japon, ce n’est pas un pays de racistes ! Si on se comprte poliment comme eux, les japonais sont très accueillants et Osaka et le Kansai sont des endroits vraiment très accueillants !

  3. Salut Manu ! On faient comment pour aller dans la page des fan 😥
    Je voudrais aller au Japon aussi mes il me faut des coordonnées alors si vous plait apprenez moi le japonais 😥

  4. Bonjour, je suis un métis comme vous et j’apprends le 日本 pour que je puisse vivre au japon et travailler je me demandais où au japon il y a moins d’ambiance pour que j’ai une vie paisible là-bas

    • Évite Tokyo alors ! ^^ Il y a pleins de villes à la campagne au Japon, notamment dans le Nord du Pays où il y a peu d’étrangers notamment. Shikoku aussi est assez tranquille.

  5. Bonsoir,
    J’ai lu quelques uns de vos articles sur le Japon. Très intéressants.
    Je voulais avoir votre avis sur les japonais Ainu (voir photo dans ce lien: http://www.alamy.com/stock-photo-two-elderly-ainu-women-show-off-their-traditional-clothing-jewelry-52737035.html).
    Le maquillage de la dame ressemble aux maquillages des femmes Peules en Afrique (dans le sahel). Sont les seules femmes en Afrique qui font cette sorte de maquillage mais elles utilisent une aiguille qu’elles se font pincer sur les levres jusqu’à saigner et des que c’est guerri ça donne une couleur noiratre et ca les rend belles.
    Moi même étant Peul et quand j’ai vu la photo, j’ai toute suite fait le rapprochement.
    Ya-t-il des Noirs japonais? je ne parle des gens qui sont venus faire des etudes ou travailler et sont restés?
    Je parle d’authentiques japonais noirs ou tendant dans ce sens.
    Merci de votre avis sur ce sujet

    • Salut et merci de poser une bonne question !
      Pour les Ainus je ne sais pas, on en entends jamais parler au Japon, aucun accent n’est mis sur leur culture qui a été un peu exterminé. Et je ne savais pas qu’ils se tatouaient.
      Sinon pour ta 2ème question, il n’y a pas de Noirs japonais au sens strict du terme. Tous les japonais sont des asiatiques avec un genre ethnique très homogène. Les seuls « Noirs » japonais sont des « halfs », cad des enfants de japonais et de Noirs donc. Beaucoup son nés et élevés au Japon et ne connaissent donc que cette culture, mais ils sont simplement des métis.

  6. Salut ! Je suis une fille de 14 ans qui apprend le japonais. Je voudrais tellement faire mes études et vivre au Japon mais en fait j’avais peur de savoir si les Japonais était raciste ou pas mais grace a ton histoire je me sens rassuré.
    Merci! 😀

  7. Wouah, je suis actuellement à Tokyo pour un stage et je suis tombée sur un article qui disait à quel point les noirs étaient pas aimés dans ce pays, j’ai commencé à stresser, heureusement que je suis tombée sur cet article !
    Merciii !

      • Merci de votre réponse, alors je n’arrive pas à retrouver le lien, mais de mémoire c’est un site assez populaire chez tous les français qui veulent aller au Japon. Par la suite j’ai regardé d’autres sites qui tenaient à peu près le même propos sur le racisme japonais.
        Et honnêtement ce n’était pas tendre envers les japonais qui se faisaient parfois traités de xénophobes, et je suis même tombée sur des commentaires qui disaient que pour les japonais les noirs ils les voyaient encore comme des « Y a bon Banania ». Maintenant ça fait plus de un mois que je suis ici, je ne nie pas que les enfants sont surpris, certaines personnes semblent me juger ou me scruter, mais à aucun moment je n’ai ressenti de racisme « évident » et oppressant, et j’associe en effet tout cela comme un manque d’habitude et pas à de l’hostilité évidente, donc je suis contente et relax 🙂 Merci encore, car votre article me reste en tête et me permet de rester objective dans les bonnes comme les mauvaises situations 🙂

        • Oui, pour être franc, plus je suis au Japon, moins je trouve les japonais racistes envers les noirs, par rapport à d’autres pays. On est assimilé à des gaijins et c’est tout. Par contre ils aiment vraiment pas les coréens et surtout les chinois. Je crois que chaque pays a son peuple mal aimé…

  8. salut jai vu tes conseil je cherche un visa pour aller au japon mais arriver labas je compte m’incrir pour faire des cour d’informatique et bosser en meme tant je voudrais savoir en tant que fille si ses possible et quel ville tu me recommanderai 🙂 🙂

    • Salut Mariam,
      Je te souhaite bon courage pour ta recherche de visa depuis la France parce que c’est pas facile (je suis en train décrire un article là-dessus d’ailleurs) . Pour des cours d’informatique ici je sais pas mais si tu parles bien japonais ya pas de souci. Et le fait d’être une fille ne pose aucun problème bien sûr. Pour les villes, je te recommande des villes impotantes quand même et bien sûr Osaka. Tu devrais toruver ton bonheur à Tokyo et sinon c’est en fonction de ce que tu préfères comme ambiance bien sûr.

  9. Oufff tu ma rassurer je vien d’arriver au Japon et je me suis justement poser la question : Esque sa va etre simple au niveaux Fille, Travail et autre au Japon parce que je suis metis. Mais merci tu ma rassurer je vais vivre ma nouvelle vie a Tokyo au Japon. Merci infiniment et tres bon articles je te souhaite une belle vie au Japon jesper qu’on se vera aller ciao

    • Salut Will et merci d’être passé faire un tour ici ! Si je repasses à Tokyo je n’y manquerais pas. 😉 Continuez le bon boulot de votre côté aussi, a bientôt !

  10. Super article étant noir aussi, ton article me rassure un peu j’avais une petite appréhension, moi qui veux faire mon PVT à Osaka peut-être quand va se croiser à un coin de rue qui sait 😉

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*