L’humour au Japon

Salut chers lecteurs !

Aujourd’hui, un article sur un sujet qui me tient à cœur : L’Humour.

Je ne dirais pas que j’en suis un spécialiste, mais vous aurez remarqué que je suis quand même un bon gros déconneur ! :mrgreen:

Et du coup, c’est aussi une question que je me suis posé avant de venir au Japon : Quel type d’humour trouve-t-on dans un pays aussi extravagant culturellement et en même temps aussi rigide socialement ?

Est-ce qu’il y a moyen de bien se marrer au Japon ou est-ce qu’ils sont trop bridés ? (Ok, je sors  ➡ )

Ce qu’il faut savoir sur la culture japonaise.

Chaque pays a sa propre culture, son histoire, son système politique, etc et une manière de déconner en fonction de ces paramètres. Le Japon fait partie des pays plutôt ouverts d’esprit comme la France donc on peut parler de tout sans souci. Mais bon, après en rire, c’est autre chose. On est beaucoup plus décomplexé socialement en France.

De plus, il faut aussi prendre en compte le fait que globalement, les japonais ont une culture générale plutôt maigre. Ils sont surtout au courant de ce qui se passe au Japon et c’est tout. Combien de fois j’ai demandé à un japonais s’il connaissait des trucs universellement connu comme Game of Thrones par exemple et à chaque fois j’ai eu droit à des haussements de sourcils. Du coup, c’est pas facile parfois de faire des blagues sur des thèmes ou des sujets connus car les références culturelles sont vraiment différentes. Rajoutez à tout ça la barrière de la langue et vous comprendrez facilement pourquoi il y a souvent de grosses incompréhensions. Si on doit expliquer une blague, c’est foutu.

L’humour français et japonais sont-ils vraiment différents ?

Simple, marrant, efficace.
Humour japonais : Simple, marrant, efficace.

Oui, clairement. En France, on rigole sur à peu près tous les sujets sans complexes. Après je pars du principe qu’on peut rire de tout, mais pas avec tout le monde. Le tout est de trouver son public et de gérer le timing. Célébrités, politiques, sujets historiques, actualités et autres, on a pas vraiment de tabous chez nous. Et on a plusieurs types d’humour, c’est très développé : ironique, sarcastique, caricatural, l’humour noir, trash, les jeux de mots et calembours entre autres et des humoristes dans toutes ces catégories.

Au Japon, l’humour c’est surtout du 1er degré, avec des gags simples du style glisser sur une peau de banane. C’est l’humour le plus universel et c’est ça qui marche le mieux ici. L’autodérision fonctionne bien aussi et on voit souvent des gens se ridiculiser dans des situations improbables pour faire rire le public.

Comment sont les comiques japonais par rapport aux comiques français ?

Il y a une bonne scène comique au Japon et il y a des grosses pointures dont on voit la tête un peu partout. Mais souvent, les comiques japonais fonctionnent en duo. Ça s’appelle Manzai et ça prends la forme de petites scènes avec des quiproquos entre les deux acteurs avec des gags simples. Il y a peu de comiques qui font des spectacles seuls. Ils sont plutôt invités à la télé où ils font leur show. Ils se retrouvent à plusieurs autour d’une table et racontent des blagues entre eux en riant comme des baleines. Après il faut bien parler japonais pour tout comprendre, mais pour ce que j’ai réussi à piger, ils parlent d’histoires de la vie de tous les jours.

J’ai aussi l’impression que l’humour ici, c’est un truc d’homme. Les hommes font les intéressants pour se faire remarquer et les filles gloussent.

Il faut également préciser que comme il y a beaucoup de dialectes au Japon, certains humoristes en ont fait leur fond de commerce en racontant des blagues dans leur dialecte. Un des plus populaire est le Kansai-ben, celui de la région du même nom.

L’humour What The Fuck au Japon.

Les japonais se sont fait une sacrée réputation en France grâce à ça. Qui n’a jamais entendu parler de la télé japonaise et de ses pubs et émissions complètements délirantes ! Tapez WTF Japan sur internet et vous allez avoir une petite idée de ce dont je parle. Même moi maintenant encore, je suis parfois surpris de ce que je vois à la télé et je me demande jusqu’où ils iront dans le ridicule et l’absurde. Le ridicule de situation, c’est vraiment leur spécialité et ils l’utilisent à toutes les sauces. Assez curieusement d’ailleurs, tout ce contenu WTF qui nous fait bien rigoler en France est plutôt normal pour eux et ça n’a pas forcément un côté humoristique, c’est juste de l’extravagance pour distraire.

Qu’est-ce qui ne marche pas niveau humoristique au Japon ?

L’ironie déjà. Tous les sarcasmes et blagues du 2ème ou 3ème degré sont très rarement compris par les japonais. Et même s’ils comprennent la blague -après 2 bonnes heures d’explications-, ils riront rarement. C’est triste à dire, mais ils ne semblent pas programmés pour voir le sens caché d’une phrase. Si vous êtes une fille, évitez de dire par exemple que parce que vous êtes fauchée, vous réfléchissez à vous prostituer pour arrondir vos fins de mois. Ils ne penseront jamais que vous plaisantez surtout sur ce sujet. Les japonais ne sont pas très sarcastiques donc et comme la politesse régit tous les aspects de la société et il n’est pas non plus très bien vu de critiquer, même avec humour ou de faire des remarques blessantes.

11119691_10204349049109758_1902898404_n
Ça par exemple, c’est だめ -interdit- !

L’humour noir non plus n’est pas très prisé. Les sujets comme la mort, la maladie, la guerre et autres sont tabous niveau humoristique ici. On peut cependant noter quelques tentatives dans ce sens, par exemple lorsque l’état islamique a décapité 2 ressortissants japonais cette année, les japonais ont choisi de répondre par l’humour en caricaturant les terroristes. C’est la bonne démarche à adopter je pense.

Y a-t-il des sujets à vraiment éviter ?

Oui, comme la seconde guerre mondiale par exemple. Le Japon ayant été du côté des perdants, ils n’aiment pas trop faire allusion au sujet et surtout pas du point de vue humoristique. On ne se moque pas trop de l’empereur non plus j’ai l’impression, c’est sacré. Plus généralement, je dirai qu’il faut éviter aussi tout ce qui peut les mettre dans l’embarras. Les japonais critiquent peu, en public en tout cas, et n’aiment pas l’être non plus, même avec humour. Si vous êtes trop acide dans vos commentaires, ils vous trouveront bizarre ou méchant.

Les japonais sont aussi souvent choqués par notre humour envers eux, surtout lorsque nous les caricaturons ou que nous traitons à la légère des sujets graves les concernant. Sur Fukushima par exemple où on y a été vraiment fort.

Que penser de tout ça et que faire.

Le sentiment qui en ressort au final, de notre point de vue de français et d’occidental, c’est que les japonais n’ont pas d’humour -et c’est compréhensible- mais c’est faux. C’est juste que pour un français, l’humour japonais parait un peu fadasse et peu développé. C’est un humour un peu enfantin, gentillet et simpliste.

Mon conseil si vous venez au Japon, c’est de ne pas essayez de vous lancer dans de l’humour bien français avec des japonais, vous allez très souvent rester incompris. Faites simple dans vos blagues !

lunettes-fukushima
Encore une blague à éviter au Japon.

Dans tous les cas, je suis très content et fier de notre humour franchouillard unique au monde ! Personnellement, je continuerais à balancer des blagues aux japonais jusqu’à ce qu’ils deviennent d’aussi gros déconneurs que nous. 😀

Les japonais sont des gens très positifs et quand on connait un peu leur culture et leur manière de voir les choses, on arrive très facilement à leur arracher un sourire voire un fou rire.

Je finis par une petite pensée pour la rédac’ de Charlie Hebdo qui représentaient cet humour français si typique et qui l’ont défendu jusqu’au bout. Point levé.

 

2 Comments

  1. Bonjour,

    Je trouve votre article très intéressant.
    Je suis également au Japon et j’avoue que notre humour ne passe pas auprès des Japonais.

    Lors des évènements de Charlie j’ai eu presque l’impression de subir un procès « mais pourquoi vous osez critiquer les religions ? Vous manquez de respect à tout les musulmans et autres ! ». J’avoue que ca m’a poussé à réfléchir. J’en ai conclu que chaque dessin de Charlie avait un sens caché mais qu’il fallait essayer de le comprendre ce que tout le monde ne sait pas forcément faire. J’ai aussi dû leur expliquer qu’il ne faut pas accuser tout la France car tout le monde n’était pas abonné à ce journal. Bref long sujet…

    Je me souviens également avoir montré des blagues en image à des japonais francophones, justement sur un des thèmes ダメ. Mon rire a stoppé net face à leur réaction 🙄

    J’ai du mal à justifier notre humour. J’ai beau leur expliquer que c’est du 2nd degré et qu’on ne le pense pas réellement etc. ils ne comprennent pas.

    Conclusion, je ne cherche plus à partager l’humour purement français et je pense d’ailleurs qu’il ne devrait pas aller au delà des frontières de l’Europe 😉

    • Surtout qu’en France (je ne sais pas si c’est la même chose ailleurs) et dans les médias satiriques on a l’habitude de balancer une petite crotte de nez sur la religion en général, on va dire que c’est culturel… 🙄

      Sinon, pour en revenir à l’article, l’humour japonais est vraiment mais VRAIMENT différent de l’humour français. Me concernant, je peux regarder une boite de jambon normalement et il suffit que je lise la mention « Doré au four » pour rire comme un gamin, c’est dire ! 🙄

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*