Les codes culturels au Japon Part II

Voici la deuxième partie de mon article sur les codes culturels au Japon. Encore une fournée de choses utiles à connaitre pour toute personne cherchant à s’installer au Japon un certain temps.

Les japonais voyagent très peu, même au sein de leur propre pays. C’est presque effrayant de voir à quel point, ils naissent et restent vivre dans la même région sans sortir du Japon ni même visiter leur propre pays alors qu’il y a tellement de choses à y voir ! L’expression « Born and raised in… » prend tout son sens ici. J’ai voyagé et vu plus d’endroits et de villes au Japon qu’une bonne partie des japonais je pense. Je ne parle même pas de l’étranger où ils vont très peu. Leur top 3 des destinations sont Hawaï, Vancouver et Paris (sans oublier la petite virée au Mt. St. Michel qui va avec bien sûr !)

Les japonais, ces planteurs de couteaux dans le dos. S’il y a bien quelque chose qu’il faut savoir sur les japonais, c’est que ce sont les plus gros planteurs de couteau dans le dos au monde. C’est une caractéristique culturelle qu’il faut vraiment prendre en compte lorsqu’on vit ici sous peine d’être désagréablement surpris et déçu par les personnes que vous côtoyez. Leur façon d’agir sans jamais dire en face ce qu’ils pensent réellement fait que lorsque qu’ils ont quelque chose de désagréable ou  de critique à vous dire ou à vous faire remarquer, ils le diront à quelqu’un d’autre qui se chargera éventuellement de vous le dire. Dans le monde du travail, pour les étrangers travaillant ici, c’est un enfer car ça donne l’impression d’être entouré de faux-culs constamment et c’est fatiguant. Ça sape aussi les relations amicales vu que les japonais n’aiment pas se confier sur leur vie privée. Les japonais ne se font pas beaucoup confiance entre eux j’ai l’impression.

Offrir des cadeaux. C’est une grande tradition ici et une façon de montrer aux autres qu’on pense à eux peu importe la raison. Donc tout est prétexte à s’offrir des cadeaux. Quand vous emménagez pour vos voisins, quand vous revenez de vacances pour vos collègues, pour les fêtes traditionnelles de fin d’année, lors de multiples événements comme le White Day, etc. N’hésitez pas d’ailleurs à en offrir aux japonais, à vos collègues et amis. Ils joueront les étonnés, diront que c’est un super cadeau même si c’est de la merde et vous verrez qu’ils apprécieront.  Je vous conseille d’offrir de la nourriture, ça marche à tous les coups.

La panique face à l’imprévu. Et cette panique se traduit par un blocage complet de leur part. Ils ne savent pas comment réagir ni improviser. Je parle des personnes en tant qu’individus. Perdre la face devant d’autres personne est une grande honte et lorsqu’un japonais se retrouve dans une situation embarrassante , on assiste souvent à des rires un peu gênés, des coups d’œils désespérés et à des silences ultra-gênants. Je pense que comme dans leur pays tout est toujours organisé et planifié au millimètre près, dès qu’il y a un grain de sable dans l’engrenage, c’est la panique. Et donc c’est valable pour les relations entre personnes également.

Tout porter à deux mains. Encore une question de politesse. Les cartes de visites que beaucoup de japonais distribuent à tout-va doivent se recevoir à deux mains par exemple. En général, beaucoup d’employés vous tendront des objets à deux mains lorsque vous êtes client. Lors de la cérémonie du thé dans mon école aussi, il faut recevoir, boire et rendre les bols à deux mains.

Le port de la barbe. Les japonais ne sont pas du tout barbe, ni moustache ou bouc. C’est quelque chose d’assez rare à voir ici. C’est sûrement dû au fait que dans les entreprises nippones, les signes physiques distinctifs sont prohibés (pas de tatouages, de parfum trop fort, tout le monde en costume/uniforme, etc). Rien ne vous empêche en tant qu’étrangers de la porter cependant on ne vous dira rien. C’est un des avantages à être étranger ici d’ailleurs, vous pouvez porter la barbe et vous habiller comme il vous plait.

Le Japon est un pays très saisonnier. C’est bien plus marqué qu’en Europe. J’entends par là qu’en fonction de la période de l’année, les japonais vont faire certaines choses qu’ils ne feront pas du tout à d’autres moments de l’année. En hiver, on va au ski et en été à la plage pas l’inverse. Et tout le monde pars en vacances durant la Golden Week. Ça se ressent aussi pas mal via la saisonnalité des produits. Beaucoup ne sont disponibles qu’à certaines saisons : On mange des pastèques en été, des châtaignes en automne et des mandarines en hiver.

Ne pas pointer du doigt. Au Japon, on utilise le plat de la main pour désigner les choses et surtout les gens. Ça peut paraître insignifiant, mais les japonais trouvent cela assez insultant de montrer du doigt. C’est un coup à prendre pour nous les étrangers pour ne pas paraître trop agressifs car c’est quelque chose auquel on ne fait pas forcément attention. Lorsqu’on est professeur notamment, il faut éviter de pointer du doigt un élève en particulier. Un parent qui observe pourrait interpréter cela comme un geste de réprimande ou d’accusation.

Tout nettoyer. Le Japon est un pays propre, je pense que personne n’ira dire le contraire. Et c’est en grande partie parce que la notion de propreté dans leur culture, de ce qui doit être nettoyé, s’étend au-delà du seul cadre de leur maison mais s’élargit à leur environnement proche, là où ils vivent. Il est donc tout à fait normal ici de voir des japonais nettoyer leur immeuble ou la rue devant leur magasin et des écoliers nettoyer leur établissement. Ou encore de petits groupes de personnes âgées se constituer pour nettoyer des parcs, des squares ou plusieurs rues. J’avais même vu dans un reportage il y a longtemps où des japonais qui habitaient à Paris se regroupaient pour nettoyer leur quartier… C’est une autre culture comme dirait Jamel.

Voilà pour ces nouveaux codes culturels et conseils qui j’espère vous serviront à mieux comprendre les japonais. Je n’ai certainement pas tout listé donc si vous en avez d’autres en tête, n’hésitez pas à lâcher un commentaire !

 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*