Noël, bônenkai et jour de l’An : Les fêtes de fin d’année au Japon

Les fêtes de fin d’année au Japon sont comme partout ailleurs un moment spécial avec des rites particuliers. Avec cet article, je vous propose d’en apprendre plus sur les fêtes de fin d’année les plus importantes au Japon : Noël et le jour de l’An. On parlera aussi des bônenkais, ces repas entre collègues qui ont lieu le dernier mois de l’année.

Même si le Japon n’est pas un pays chrétien (1,5% seulement de la population serait chrétienne), ni même un pays très croyant au final, les japonais fêtent quand même de plus en plus Noël.

Noël au Japon, c’est un peu comme Halloween ou la St Patrick : une fête importée et exploitée jusqu’à la corde par le marketing pour faire du business et vendre de la marchandise, tout en ôtant le côté religieux de la célébration. Typiquement japonais quoi ! Ils sont très forts pour importer et adapter à leur sauce des coutumes étrangères et Noël n’y a évidemment pas échappé.
Et ça marche du feu de Dieu ! L’ambiance festive, les décorations dans les rues, les plats et spécialités conçus juste pour « クリスマス/Christmas« , les déguisements de Santa, etc. Tout est pareil que dans les pays occidentaux qui fêtent Noël sans les messes, les crèches et la naissance du Christ. On s’y croirait vraiment et pour des expatriés comme moi, on prépare sa fin d’année comme on le ferait en France. C’est juste un peu dur de trouver des sapins… Le 25 décembre n’est pas férié par contre et tout le monde travaille. Moi par principe et par habitude, c’est souvent à ce moment là que je pose mes jours de congés !  😀 

Une coutume assez insolite ce jour-là est d’aller manger au KFC ! Énormément de japonais se ruent spécifiquement dans ce fast-food pour commander un menu spécial Noël. Le bucket de poulet faisant office de dinde, une viande qu’on ne trouve pas ici. Pour la petite histoire, en 1974, cette chaîne de restaurants a lancé une campagne publicitaire incitant les gens à venir fêter Noël dans leurs restaurants. Histoire d’imiter le Thanksgiving à l’américaine. Et manifestement ça a marché du tonnerre car aujourd’hui c’est presque devenu une tradition de s’y rendre. Il existe aussi quelques rumeurs et légendes à propos de KFC et du Colonel Sanders qui ont contribué à populariser ce rite. Cherchez un peu sur Internet à propos de la malédiction de la statue du Colonel à Osaka, vous allez halluciner !

Voilà à quoi ressemblent les menus proposé actuellement chez KFC.

Noël au Japon est aussi associé à l’idée du romantisme. En France, c’est plutôt en famille mais au Japon, on fait ça parfois entre amis et souvent en couple. Le réveillon c’est un peu la fête des couples, le moment de se retrouver, déclarer sa flamme ou juste de passer du temps ensemble pour la fin de l’année. On offre souvent un cadeau à sa moitié. De plus en plus, comme chez nous, les parents japonais offrent aussi des cadeaux à leurs enfants à ce moment-là.

Pour le jour de l’An (しょうがつ/正月 – shogatsu) au Japon, les japonais sont restés plus traditionnels. La fin et le début d’année sont l’occasion de retrouver la famille au grand complet. Les citadins ont tendance à retourner en campagne voir les parents et grands-parents. On sort les kotatsu, ces petites tables japonaises chauffées recouvertes par une couverture et on se glisse en dessous. On mange des mandarines et de l’ozôni, une sorte de soupe aux haricots mélangée à de la pâte de riz grillée appelée mochi. On boit de la bière, on parle de tout et de rien en regardant les programmes télés humoristiques de fin d’année et surtout on mange de l’osechi ryouri (おせちりょうり/御節料理), la cuisine du nouvel An.

Quelques coffrets pour le nouvel An dans mon supermarché.

C’est aussi le moment où les enfants et jeunes adultes reçoivent leurs étrennes, appelées otoshidama (おとしだま/お年玉) de la part de leurs parents et grands-parents. Pour vous dire à quel point c’est ancré dans leurs habitudes d’en offrir à tout le monde, une fois j’en ai même reçu de la part des parents d’une amie japonaise chez qui j’étais allé passer Noël !

L’atmosphère de la fin d’année au Japon : Des clémentines, de la bière et des enveloppes de cash !

Je termine sur une autre fête de fin d’année typiquement japonaise, la bônenkai. C’est un genre de soirée-repas organisée entre collègues pour célébrer la fin d’une – looooooongue – année de travail. Et si vous savez combien les japonais travaillent beaucoup, vous imaginez qu’ils ont bien besoin de décompresser sur la fin. Donc ce genre d’événement organisé par l’entreprise est un bon moyen de resserrer les liens et surtout de prendre un peu de bon temps. Ces réjouissances prennent souvent la forme d’un banquet géant où tous les employés de l’entreprise sont invités dans un restaurant ou un izakaya par exemple. C’est souvent aux frais de l’entreprise et il est recommandé de boire beaucoup…

Pour certaines entreprises, la bônenkai a lieu le dernier jour de travail. Pour les plus grandes entreprises qui ont plus de personnel, il n’est pas rare qu’il y ait une bônenkai chaque semaine du mois de décembre ! Et il est aussi assez courant de se faire inviter par des amis à leurs propres bônenkais. Après il faut pas s’étonner de voir des salarymen complètement déchirés sur les quais de gare ! ^^

Maintenant si vous croisez ou connaissez des japonais, voici comment leur souhaiter de bonnes fêtes de fin d’année dans leur langue. Pour la bonne année on dit : よいおとしを/良いお年を (prononcer yoi otoshiwo). On utilise l’expression avant la fin de l’année. Quand on revoit la personne après le nouvel an, on dit : 明けましておめでとう (akemashite omedetou).
Pour leur souhaiter un joyeux Noël, un simple メリークリスマス (Merry Christmas) en anglais – suffira. Il n’y a évidemment pas d’équivalent en japonais pour désigner cette fête.

En tout cas, moi je vous incite à venir au Japon pendant les fêtes de fin d’année. Ce n’est pas forcément la période à laquelle on pense en premier lorsqu’on planifie un voyage au Japon, mais l’ambiance est vraiment très sympa. Et si en plus vous avez des amis japonais, ça peut être l’occasion d’être invité chez eux et c’est une expérience que vous ne regretterez pas !

Que vous soyez au Japon ou ailleurs, bonnes fêtes de fin d’année à vous et à bientôt sur MycrazyJapan !

 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*