Hello Work au Japon

Accroche en ces temps difficile

Hello Work – ハローワーク en japonais -, est un service d’aide à la recherche d’emploi opéré par le gouvernement japonais.

Quelques infos utiles à propos de Hello Work.

Il y a environ 540 bureaux Hello Work dans tout le Japon et ils ne se contentent pas simplement de vous proposer des offres de travail, mais un véritable accompagnement à la recherche d’emploi. Au sein de leurs agences, vous pouvez y obtenir des conseils concernant votre situation, de l’aide pour passer des interviews ou transcrire votre CV en japonais.

C‘est le pôle emploi à la japonaise en gros, à la seule différence que l’accompagnement est clairement plus poussé et plus complet qu’en France. Je reviendrai plus en détails sur les raisons exactes plus loin dans cet article.

Pour plus dinformations, vous pouvez consulter ici la liste complète des agences et leur site ici (en japonais).

Que vous faut-il pour bénéficier des services de Hello Work ?

De pas grand-chose en fait ! Il vous suffit d’avoir un visa vous permettant de travailler au Japon. Visa travail bien sûr, mais aussi high skill, époux, étudiant ou culturel. Notez qu’avec les visas culturels et étudiants, vous ne pourrez travailler qu’après avoir fait une demande de permis de travail – appelée shikakugai katsudo kyoka dont le formulaire à compléter peut se télécharger ici – auprès des services de l’immigration. Il n’est cependant pas possible de travailler en full-time car la durée légale maximum  de travail est de 28 heures par semaine. La freelance est acceptée en part-time également.

Vous pouvez bien sûr passer par les services dHello Work même si vous ne parlez pas japonais.

Dès lors que les services de l’immigration vous ont accordé un visa, il se matérialise sous la forme d’une carte de résident, la zairyu card (在留カード). C’est le seul document officiel qu’il vous faudra apporter lors de votre première visite.

Lire aussi : Travailler au noir au Japon

L’inscription à Hello Work

Il vous faudra d’abord passer dans une de leurs agences. Car pour bénéficier des services d’Hello Work, il faut d‘abord sy inscrire. Si vous habitez dans une grande ville comme Tokyo, Osaka ou Nagoya, vous trouverez même une agence spécialisée pour les étrangers. C’est là qu’il faudra vous présenter en personne la première fois. Là-bas certains staffs anglophones pourront vous aider et il se peut dailleurs que l’inscription pour les étrangers ne puisse se faire que là-bas. C’est le cas à Osaka par exemple.

L’inscription appelée touroku (とうろく/登録) prendra en tout et pour tout généralement moins d’une heure et vous pouvez y aller sans rendez-vous. N’oubliez pas d’amener avec vous votre zairyu card et un CV en japonais si vous avez déjà un. Lors du premier entretien, un conseiller passera en revue votre parcours personnel et professionnel. Si vous avez amené un CV japonais, le rirekisho (りれきしょ/履歴書), un conseiller se chargera de remplir tout votre profil pour vous. Autrement vous pourrez le faire tranquillement depuis chez vous. Il vous posera aussi des questions sur le type de travail que vous recherchez. Une fois votre inscription finalisée, vous obtiendrez un papier avec un code barre et votre numéro de demandeur d’emploi. Notez-le bien, on vous le demandera à chaque passage à l’agence et aussi pour effectuer une recherche demploi via le site.

Une fois l’inscription effectuée vous pouvez directement rentrer chez vous et chercher des offres d’emploi via leur site ou rester sur place afin d‘obtenir des conseils supplémentaires. Vous pouvez également revenir par la suite dans n’importe quelle agence et utiliser gratuitement les ordinateurs présents sur place pour effectuer votre recherche, un peu comme dans une médiathèque.

La carte de chercheur d'emploi fournie par Hello Work. - MycrazyJapan
La « carte » de chercheur d’emploi fournie par Hello Work.

Rechercher du travail avec Hello Work

Le principal désagrément c’est que lapparence du site est simpliste, un peu vieillotte et que l‘interface est tout en japonais.

Vous trouverez 3 types d’offres : offres générales, offres pour nouveaux diplômés et offres pour les personnes handicapées. Notez qu‘il n’y a pas de distinctions entre les offres pour les étrangers et celles pour les Japonais. Le reste de la recherche se fait par filtres : location, secteur, type de contrat ou encore par mots clés ou numéro d’offre si vous voulez trouver une offre d’emploi spécifique.

Une fois vos filtres mis en place, vous allez trouver une série d’offres détaillées. Il vous suffit ensuite de parcourir les descriptions et de chercher ce qui vous convient.

Dès que vous avez trouvé une ou plusieurs offres qui vous conviennent, photocopiez les pages ou notez les numéros des offres car vous faudra fournir les références précises aux conseillers. Vous pouvez aussi contacter les agences par téléphone.

Une fois que vous avez signalé quelles offres vous intéresse, un conseiller se chargera de contacter l’entreprise ou l’agence afin de leur soumettre votre intention de candidater. Il en profitera généralement pour s’informer des modalités pour candidater (interview, tests, disponibilités, etc.) puis il reviendra vers vous ensuite pour vous indiquer la marche à suivre. Ensuite ce sera à vous de jouer pour décrocher le boulot !

Hello Work au Japon - MycrazyJapan
L’interface d’accueil du site Hello Work.

Est-il indispensable de s’inscrire à Hello Work ?

Le vrai avantage qu’il y a à chercher du travail via Hello Work au Japon, c’est la qualité de l’accompagnement. La plupart du temps, les conseillers appelleront pour vous les entreprises afin de savoir si vous répondez bien aux critères et s’il est possible d’obtenir un entretien. Et avoir ce genre de coup de pouce tout au long de sa recherche d’emploi c’est primordial.

La vraie question à se poser aussi c’est à quel point Hello Work peut vous aider en fonction de votre situation. Si vous êtes installé au Japon depuis plusieurs années, que vous parlez suffisamment bien la langue et que vous avez de l’expérience dans votre domaine ou de bons diplômes en poche, je ne pense pas que vous ayez absolument besoin de vous inscrire à Hello Work. Les entreprises japonaises passent par de nombreux sites, job boards et agences pour rechercher des candidats et il est très facile de trouver des offres par soi-même. La quantité d’offres d’emplois à l’attention des étrangers dépendra bien sûr de la ville où vous vous trouvez, mais ce n’est pas le travail qui manque au Japon.

Personnellement, je trouve que c’est un service de recherche d’emploi assez efficace. Leur staff est vraiment là pour vous aider et en y mettant un peu du vôtre, vous arriverez à coup sûr à décrocher plusieurs interviews et idéalement un emploi. Un vrai travail d’équipe en somme. Rien n’est jamais garanti bien sûr, mais vous mettez quand même la chance de votre côté en passant par les services d’Hello Work. Lorsqu’on est sans emploi, il est toujours préférable de se faire épauler par des professionnels.

Dans tous les cas, bon courage à vous si vous cherchez du travail au Japon ! Si vous choisissez de ne pas passer par les services d’Hello Work ou si vous désirez chercher de votre côté, je vous conseille fortement de consulter l’article ci-dessous où j’ai rassemblé tous les sites pour rechercher des offres d’emploi.

Chercher du travail au Japon

Et pour finir, voici les sites internet des agences pour étrangers des trois plus grosses villes japonaises.

Tokyo Employment Service Center for Foreigners 21e étage, Odakyu Dai-ichi Seimei Building, 2-7-1 Nishishinjuku, Shinjuku-ku, Tokyo
Osaka Employment Service Center for Foreigners  16e étage, Hankyu Grand Buidling, 8-47 Kakuda-cho, Kita-ku, Osaka-shi, Osaka
Nagoya Employment Service Center for Foreigners  12e étage, Chunichi Building, 4-1-1 Sakae, Naka-ku, Nagoya-shi, Aichi

 

Soyez le premier à commenter

Laissez un commentaire !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.