Réussir son WHV Japon

Ayant désormais achevé mon Working Holiday Visa, je peux enfin parler avec l’expérience du devoir accompli. 🙂 . Du coup, je vous partage dans cet article quelques conseils pour réussir votre WHV au Japon et en faire une expérience inoubliable. Chacun ayant des objectifs personnels différents bien sûr, il y a pleins de façons différentes de réussir son WHV au Japon et les idées et recommandations que je vous donne ci-après sont objectifs et ne constituent pas un chemin à suivre absolument. Certains sont du bon sens et paraissent évidents, mais ne sont pas aussi faciles à mettre en application qu’on pourrait le penser.

Conseils

Rencontrez des gens. C’est quand même le but premier d’un voyage donc faut pas s’en priver. Les japonais sont très ouverts et aiment bien parler aux étrangers et en WHV vous n’êtes pas vraiment un touriste donc vous aurez plus d’une occasion pour approfondir les relations culturelles avec les locaux et il ne faut pas s’en priver. Ne négligez pas non plus les autres français et étrangers ici, on trouve des gens géniaux partout !

Voyagez et visitez autant que possible sur place. Si vous avez les moyens et le temps ne vous refusez rien vraiment car le WHV Japon, c’est une opportunité unique. Il y a des milliers de trucs fantastiques à voir dans ce pays entre les temples, les paysages naturels, les villes modernes ou traditionnelles, pas mal de curiosités atypiques, des musées vraiment intéressants, les attractions saisonnières, etc. donc vous n’aurez pas le temps de vous ennuyer,  il y a toujours un truc à faire.

Venez avec assez d’argent. Venir avec le minimum requis voire moins, c’est un risque. 3000€ et quelques ne vous permettront de tenir que 3-4 mois en moyenne. Vous allez devoir trouver du travail très rapidement et ensuite vous dépendrez entièrement de vos revenus sur place. Sachant qu’au Japon, vous êtes souvent payé avec un mois de décalage donc faites attention. Après, même si vous venez avec 10.000€ en pensant ne pas avoir besoin de travailler pendant un an, ça sera juste quand même, mais au moins vous ne devriez pas être pris de court trop vite.

Trouvez un travail qui vous plaise. Vous allez trouver du travail en fonction de vos compétences ici mais ce ne sera pas forcément le travail de vos rêves et vous risquez de vous retrouver avec juste un petit boulot pour pouvoir payer vos projets. Ne vous enlisez pas dans un travail qui ne vous plaît pas juste pour vous financer, c’est une erreur. Au Japon, je trouve qu’il y a trop de petits boulots « spécial étrangers » qui sont souvent mal payés et qui n’en valent pas la peine au final. Cherchez mieux, il y a toujours !

Apprenez la langue. Vous pouvez très bien passer un an sur place sans parler un seul mot ou le minimum syndical, mais vous allez passer à côté de tellement de choses que c’est vraiment dommage. Et pour le coup, je vous conseille de vous y mettre dès l’arrivée voire de bosser avant le départ, vous n’en serez qu’avantagés car l’apprentissage du japonais est long.

Trouvez une meuf ! Ça sert à pleins de choses (on se comprend 🙄 ) et puis c’est très utile ici. En manoeuvrant bien, vous pourrez même obtenir un visa d’époux et vous pourrez rester pour longtemps au Japon. Hell yeah !  :mrgreen:

Misez sur plusieurs choses. Je vous conseille de venir avec plusieurs cartes dans la manche afin de maximiser vos chances de trouver du taf notamment et pour éviter de vous retrouver dans la misère. Un bon diplôme ou une bonne formation, pas mal d’expérience dans un ou deux domaines ou encore un solide compte en banque ça aide toujours. Et même une copine sur place qui pourra vous aider pour un tas de trucs.

Ne perdez pas de temps ! Un an, c’est super court au final croyez-moi et les 6 premiers mois de votre WHV sont les plus importants. C’est pas au bout de 6 mois qu’il faut commencer à apprendre le japonais ou à essayer de vous faire des amis pour parler japonais. Fixez-vous des objectifs chaque mois pour mieux vous organiser.

Et bien sûr, soyez motivé ! Ne venez pas car vous êtes désoeuvré en France et en pensant qu’ici ça va être le paradis et que tout va vous tomber tout cuit dans le bec. Il faut se bouger partout et c’est valable d’autant plus au Japon. Plus vous en faites, plus vous en aurez et pour ça il faut être motivé.

Les pièges à éviter

Venir avec un manque de préparation flagrant. Un voyage aussi long et aussi loin, ça se prépare longtemps à l’avance. Ne sous-estimez pas le coût de la vie sur place ou la difficulté à trouver du travail par exemple. Côté boulot surtout, vous pouvez avoir énormément de chance tout comme énormément de malchance. J’ai vu de tout en 1 an ici…

Flamber toutes vos économies les premiers mois/semaines sans être sûr du futur. C’est normal qu’en arrivant ici, les premières semaines soient très coûteuses et que vous ayez envie de faire beaucoup de choses au début, mais pensez au reste du WHV pour éviter de vous retrouver dans la merde.

Ne vous mettez pas en tête de tout faire, tout voir, vous ne pourrez pas. Vous serez limité au bout d’un moment par le temps, l’argent ou l’énergie. Sans avoir besoin de faire à l’avance un planning précis pour un an, sélectionnez les principaux endroits que vous comptez visiter et puis ensuite laissez-vous guider par les opportunités qui s’offrent à vous. C’est plus simple comme ça et vous aurez moins de pression.

Miser sur du bancal. En gros, se mettre en tête que parce que vous avez déjà passé 2 mois au Japon il y a 2 ans ou parce que vous avez 2-3 potes japonais qui peuvent vous filer des tuyaux par exemple, tout va se passer comme sur des roulettes. S’organiser, c’est une démarche personnelle et

Snober les autres français et étrangers. Pour trouver du boulot et obtenir des conseils, rien de tel que les tuyaux de la communauté et les avis critiques des étrangers sur tous les aspects du Japon.

Voilà, j’espère que ces quelques conseils vous aideront à préparer mentalement votre propre WHV ou à rectifier le tir au cas où. Moi en tout cas, j’ai vraiment kiffé mon WHV et j’espère que vous réussirez le votre !  😎

 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*