Le Yen

Encore une question qu’on se pose tous avant de partir en voyage au Japon : Le Yen va-t-il gagner (s’apprécier) ou perdre en valeur (se déprécier) face à l’euro dans les prochains mois ?

taux yen 10 an
L’évolution du taux sur 10 ans

En 2012, le Yen est tombé à 1€ = 94¥ alors que 4 ans plus tôt en 2008, il s’échangeait jusqu’à 1€ = 170¥ ! Comme vous pouvez le voir, ça va quasiment du simple au double. En 2014, le taux tourne en moyenne autour de 1€=130-140¥, ce qui n’est pas trop mal.

Ce qui est très embêtant pour nous, actuels et futurs pvtistes aux pays des ninjas, c’est que si le Yen s’apprécie (gagne en valeur), on peut se retrouver à devoir échanger des Euros qui auront à peine plus de valeur que des billets de Monopoly et on va perdre beaucoup d’argent au change. En revanche, les années où le yen se dépréciera fortement face à l’euro, là par contre ça va être fiesta, prostituées et champagne à volonté pendant votre PVT !

Mais alors comment expliquer une telle fluctuation de cette devise et surtout est-elle prévisible ?

Si vous êtes une quiche en bourse et en économie, c’est le moment de se cultiver.

Voici donc quelques explications simples et des conseils pour comprendre le fonctionnement du Yen et ses brusques changements de taux :

– Tout d’abord, la hausse ou la baisse du Yen par rapport au Dollar ou à l’Euro est principalement due à la Bourse et au marché des changes. Ce sont les investisseurs internationaux qui influent sur les taux de change en achetant cette monnaie et en la revendant. C’est le célèbre principe de l’offre et de la demande : Si tout le monde veut des Yens, le taux de change augmente et vice versa.

– Le Yen est la 3ème monnaie la plus échangée sur le marché des changes après l’US dollar et l’Euro. Une bonne chose donc puisque vous pourrez en acheter partout en France et en quantité. Pas comme le Ngultrum du Bhoutan donc, une bien jolie monnaie mais beaucoup plus rare à trouver !

– Le Yen est une devise refuge en bourse car le pays est très stable économiquement : Le chômage n’est que de 5%, la protection sociale est totale, la santé couverte à 100%, le niveau de vie est record, la délinquance quasi nulle, la durée de vie est l’une des plus longues du monde, etc. Les investisseurs ont donc confiance et achètent cette devise. En revanche, la société japonaise vieillit rapidement et inexorablement ce qui constitue un risque à long terme.

– Le Japon fait partie des plus grands exportateurs mondiaux ; il importe beaucoup plus qu’il n’importe. Si le Yen est trop fort, les grosses entreprises exportatrices (Toyota, Nissan, Sony, Canon, Nintendo etc.) et toutes les autres d’ailleurs, ont plus de mal à vendre leur produits à l’étranger car ils deviennent plus cher à l’achat. Le Japon a donc intérêt à ce que le Yen ne devienne pas trop fort pour favoriser ses exportations et les gouvernements qui se sont succédés ces dernières années sont allés dans ce sens : dévaloriser le Yen pour que leurs produits exportés de vendent bien.

Le problème comme vous pouvez vous en douter, c’est que les importations vont souffrir d’un yen trop faible. Les denrées alimentaires par exemple, que le Japon importe beaucoup car il en produit peu. Ça explique peut-être pourquoi les fruits sont si chers au Japon.

– Apprenez également qu’après une catastrophe du style tsunami ou tremblement de terre le Yen a tendance à s’apprécier. C’est dû au fait que les investisseurs, entreprises et assureurs vendent leurs dollars et autres monnaies pour rapatrier leur Yens au pays pour payer la reconstruction du pays. Le Yen étant plus rare, il s’achète donc plus cher, CQFD. Heureusement pour nous, le gouvernement japonais veille et rapidement après ce genre d’événements, il vend des actifs en Yen pour rééquilibrer la balance et ainsi stabiliser le taux de change.

yen-sedlar
Cash money baby !

Pour résumer, il est toujours difficile de prévoir des changements de taux de change sur le marché mondial plusieurs mois à l’avance à moins d’être un dieu de la bourse. Au mieux, on peut anticiper certaines tendances. Disons que dans les 2-3 années à venir, il ne devrait apparemment pas y avoir d’appréciation trop forte du Yen grâce à la politique économique actuellement en place au Japon. On croise les doigts parce que c’est une bonne chose pour nous autres pvtistes.

Maintenant voyons où changer son argent pour profiter du meilleur taux.

picsou
Mon canard préféré !

Dans tous les cas, peu importe l’endroit où vous allez acheter vos yens, assurez-vous que le taux est actualisé plusieurs fois par jour. Avec une monnaie comme le yen, en une journée ça peut pas mal bouger. Et même si vous gagnez seulement 100 yen sur la transaction, y a pas de petits profits comme dirait un certain canard.

Vous avez plusieurs options pour acheter des yens :

La banque : J’ai l’impression que plus aucune banque française ne le fait, ils redirigent directement vers les bureaux de change. Mais vous pouvez toujours demander.

Le bureau de change (en France) : Le meilleur moyen je pense pour obtenir de grosses sommes avec un taux mis à jour régulièrement.

Internet : Sur ce site par exemple, vous achetez vos devises en payant par CB et vous les recevez par la poste via un ou vous les récupérez en agence si vous êtes sur Paris. C’est très sécurisé et professionnel et le taux a l’air avantageux. De plus, votre argent ne sera débité qu’après l’envoi des devises.

Il y aussi Yes Change qui propose des taux intéressants pour le Yen et vous pouvez aussi commander en ligne.

Pour ces deux sites, il y a une commission de 21€ pour l’envoi des devises via transport privé. Le retrait des devises est gratuit au guichet mais il faut être sur Paris.

Ce site aussi propose un service de change par la poste. Je trouve son aspect graphique moins professionnel comparé à Joubert Change par exemple mais il font le job correctement apparemment.

L’aéroport : Il y a très souvent un guichet surtout dans les gros aéroports. Attention aux commissions parfois énormes que ces rascasses se prennent.

Il y a aussi des magasins, des bureaux de postes et autres qui proposent ce genre de service. C’est à vous de chercher un peu pour trouver le meilleur taux.

Moi j’ai finalement opté pour Yes Change et leur service a été impeccable avec un très bon taux, rien à dire.

Encore un conseil, n’hésitez pas à garder de l’argent liquide en Yen à la fin de votre PVT pour l’échanger en France. Vous pourrez le revendre à des taux très avantageux ici et faire du bénéf.

J’espère que cet article aura fait de vous des vrais requins de la finance !

 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*