Quel PVT choisir ?

Voici une question intéressante pour tous ceux qui se demandent où partir en PVT : Quel PVT choisir ?

Pour vous aider à faire votre choix, voici mon classement perso des PVT pour que vous voyiez quel est le visa PVT le plus facile à obtenir.

Comme vous le savez, il y a pour le moment 7 destinations au choix pour les français :

passeport

  • Argentine
  • Australie
  • Canada
  • Corée du Sud
  • Hong-Kong
  • Japon
  • Nouvelle-Zélande

Un accord avec le Brésil a été signé en 2013, mais n’a pas encore été ratifié. Il existe également un accord pour partir en Russie mais qui est très peu utilisé.

Points communs entre tous ces PVT : Vous devez avoir un passeport valide, présenter des économies plus ou moins importantes et souvent un billet d’avion A/R, faire votre demande seul et ne pas avoir de personnes à charge (excepté pour le Canada). Si vous avez un enfant donc, vendez le avant de partir ! Vous obtiendrez ainsi une somme d’argent importante pour mener la belle vie à l’autre bout du monde sans l’entendre couiner toute la journée.

J’ai classé les visas selon plusieurs critères : la somme d’argent à présenter lors de la demande, l’obligation d’avoir une assurance, les quotas imposés par le pays hôte, le droit  au travail pendant la durée du visa, l’âge à avoir lors du dépôt du dossier, le délai de réponse pour l’obtention, les documents à fournir et les frais supplémentaires.

Voici donc mon classement perso concernant la difficulté d’obtention des Visas Vacances Travail, du plus facile au plus difficile :

– Nouvelle-Zélande : Pas de quota, réponse rapide et on peut travailler partout. Prévoir environ 100€ de frais de participation. On ne peut étudier que 3 mois max par contre.

Australie : Pas de quota non plus et réponse rapide mais un peu plus d’épargne demandée. L’assurance n’est pas obligatoire. Compter environ 300€ de frais de participation. On peut travailler partout mais 6 mois max par employeur.

Hong Kong : Peu de places (200) mais il n’y a pas de rush. Réponse immédiate et épargne demandée raisonnable. On ne peut pas travailler plus de 6 mois au même endroit par contre.

Argentine : Un peu plus de place (500) et pas de frais sup’. Il faut par contre fournir un extrait de casier judiciaire et attendre 1 mois pour avoir une réponse puis partir sous 3 mois.

Japon : 1500 pers/an mais le quota n’a encore jamais été atteint. L’épargne à avoir est plus conséquente (3100€ avec billet d’avion et 4500€ sans). Il faut aussi se présenter en personne à l’ambassade/consulat pour la demande. L’assurance n’est pas obligatoire et on peut travailler partout sauf dans les bars, boites de nuit et casinos. Pas de frais en plus et la réponse est souvent immédiate. Vous avez 1 an pour partir une fois que vous avez le visa en main.

Corée du Sud : Quota de 2000 pers/an. 2500€ environ sont demandés. Il faut fournir un extrait de casier judiciaire, se présenter en personne pour la demande et plusieurs secteurs sont fermés au travail, le divertissement et l’enseignement par exemple. L’assurance est obligatoire et vous n’avez qu’un mois pour partir une fois le visa obtenu.

Canada : On peut le demander jusqu’à 35 ans (30 ans pour tous les autres) et « seulement » 1700€ environ d’épargne sont à prévoir. Le problème c’est le nombre de places versus le nombre de candidats : 6750 places en 2014 mais de 50.000 à 60.000 personnes le demande chaque année !! Toutes les places partent en quelques heures ce qui en fait le saint Graal des PVT, le plus difficile à obtenir au final selon moi. Dommage car on peut partir avec sa famille et travailler partout.

Comme vous pouvez le voir, le PVT Japon n’est pas le plus difficile à obtenir et vous pouvez tous l’avoir, alors lancez-vous !

Pour avoir un autre tableau comparatif, je vous conseille de jeter un coup d’œil à celui fait par le site pvtiste.net. Ils ont pris plus ou moins les mêmes critères de comparaisons que moi.

Vous en pensez quoi de ce classement ? Donnez votre avis dans les commentaires !

 

2 Comments

  1. Salut Manu, je viens de découvrir ton blog car j’envisage de partir au Japon a partir de février / Mars 2015.

    J’avais eu des échos sur le PVT Canada sur sa difficulté d’obtention mais à ce point 😯 !

    Bonne continuation 🙂

    • Oui, j’ai un ami qui l’a obtenu presque par hasard. Ce n’est pas sur la qualité du dossier qu’on est choisi, il suffit d’être juste le plus rapide à se connecter sur le site web, qui bug souvent du coup… Viens au Japon, c’est mieux 😉

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*