Ukon no chikara – La force du Ukon !

Vous aimez vous bourrer la gueule et vous venez vous la coller au Japon ? Alors cet article est fait pour vous ! Le Ukon, comme on l’appelle ici est un produit qui devrait certainement vous intéresser.

C’est quoi le Ukon ?

C’est tout simplement du curcuma, une sorte de racine semblable à du gingembre, un aliment utilisé un peu partout dans le monde de façon très varié : dans la cuisine, la médecine ou comme colorant par exemple. Au Japon, on le retrouve dans le curry parfois, comme épice, mais surtout et c’est le sujet de cet article en tant que boisson anti-gueule de bois ! Chikara signifie force et ces boissons à base de Ukon sont sensées avoir le pouvoir d’annuler la gueule de bois.

Loin de moi l’idée d’essayer de vous vendre un produit soi-disant miracle, mais j’ai pu constater par moi-même l’efficacité de cette boisson magique pour alcoolique et je ne suis pas le seul. Les japonais en raffolent donc j’ai décidé de tester aussi !

Comment ça fonctionne ?

Le curcuma est un genre d’alicament dont les principes actifs vont agir supposément sur les intestins et donc les protéger des effets néfastes de l’alcool.

En gros, il suffit de boire une petite fiole de Ukon no chikara avant votre soirée de débauche alcoolisée (certains le boivent après avoir mangé, je ne saurai pas vous dire quelle est la meilleure méthode). Vous en trouverez dans tous les convenient store pour pas cher, environ 200¥. Il y a plusieurs marques, plusieurs parfums et plusieurs niveaux de « puissance ». C’est pas dégueulasse à boire non plus, c’est un peu comme un jus sucré ou un sirop pour la gorge. Vous pouvez aussi en trouver en poudre mais je n’ai pas encore testé.

Et ça marche vraiment ?

Aussi sceptique que j’ai pu l’être au début, j’ai finalement fini par essayer et je dois avouer qu’à chaque fois le lendemain j’avais pas de gueule de bois. Alors souvent vous êtes quand même crevé le matin, c’est pas non plus de la potion magique, mais vous n’avez aucun des effets négatifs de l’alcool. Je précise que j’ai pas bu non plus 10 pintes pour tester les limites du produit. La prochaine fois j’essayerai de prendre 2 fioles avant une très grosse pour voir si doubler la dose fonctionne proportionnellement si on boit plus !

Qu’est-ce que vous en pensez ? Vous avez testé aussi et ça a marché ? Partagez votre expérience dans les com’ sous l’article.

Moi je vous conseille d’en boire en tout cas et aussi d’en ramener dans vos valises pour tester avec vos potes en France !

 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*